Accueil Sport «La JSK nous a très bien accueillis»

SAïD ALLIK, DG de la SSPA/CRB

«La JSK nous a très bien accueillis»

165

S’exprimant à la fin du match de son équipe face aux Jaune et Vert, avant-hier soir, le directeur général de la SSPA/CRB, Saïd Allik, a parlé de plusieurs points concernant cette rencontre. D’emblée, il a dénoncé le comportement de certains supporters de la JSK qui ont envahi le terrain, ce qui a causé l’arrêt du match avant la fin du temps réglementaire. «Tout d’abord, je déplore le comportement d’un groupe de supporters de la JSK qui a envahi le stade.

C’est un comportement qui nuit à l’image du club kabyle. Je profite de cette occasion pour appeler les supporters kabyles à éviter à l’avenir ce genre de comportements, qui nuit à la réputation de ce prestigieux club. Cependant, le match s’est déroulé dans de très bonnes conditions et dans un fair-play total. Mon équipe, qui a inscrit le second but, a bien profité de la sortie des Jaune et Vert pour ajouter un troisième but. La JSK était certes méconnaissable mais elle peut revenir dans les prochains matchs.

Le président Mellal a un grand rôle à jouer pour motiver à nouveau ses joueurs, en prévision du match de la Ligue des champions», a déclaré Allik. Et d’ajouter concernant l’accueil qui a été réservé à son équipe, lors de cette confrontation : «On a été très bien accueillis par les responsables kabyles à notre arrivée. La direction de la JSK a même accepté de faire entrer 200 à 250 supporters de notre club gratuitement dans le stade pour assister à la rencontre.» A la question de savoir si la JS Kabylie risque une défalcation de points et de lourdes sanctions, après ces incidents, Allik affirme qu’il n’y a pas d’article qui parle de défalcation de points, alors qu’il n’y a pas de blessés.

«La loi ne prévoit pas de défalcation de points quand il n’y a pas de blessés et il ne s’est rien passé de grave, lors de l’envahissent du terrain à part notre garde-matériel qui a eu une légère blessure. Nous n’avons rien constaté de grave. Et puis, ce genre d’actes sont légion dans nos stades», assure le boss du CRB.

M. L.