Accueil A la une La JSK risque gros

LIGUE 1 - Suite aux incidents du match face au CRB

La JSK risque gros

3231

Le match JSK – CRB qui s’est joué au stade du 1er Novembre, avant-hier soir, n’est pas allé à son terme suite aux incidents houleux l’ayant émaillé, lors des dix dernières minutes. Grande affiche de cette 5e manche, le big match JSK-CRB a tenu ses promesses sur le terrain avec un résultat que même les plus chauvins des supporters du Chabab ne pouvaient espérer. Les Rouge et Blanc ont fait sensation en infligeant aux Canaris leur premier revers de la saison, et de quelle manière (0-3).

A la faveur de ce succès, qui sera très certainement validé par la Ligue de football professionnel (LFP), le CRB réalise une superbe opération et rejoint le MCA sur la plus haute marche du podium avec 10 unités. Plus efficaces devant les buts que son hôte, le CRB a trouvé la faille une première fois à la 10e minute par Djerrar. La JSK s’est ruée vers l’attaque afin de recoller au score ce qui a permis aux visiteurs d’en profiter. Nessakh dans le rôle du passeur et Belhoual (74’, 78’) dans celui du butteur, ce duo de choc a réussi à mettre fin, définitivement, aux espoirs des Jaune et Vert de revenir dans cette confrontation.

Non content de la prestation de son équipe, un groupe de pseudo-supporters de la JSK a commencé à perturber le bon déroulement de la partie en jetant des projectiles sur la pelouse avant de l’envahir. Devant cette situation, où les conditions de sécurité n’étaient pas réunies, l’arbitre de la rencontre, Ghamouh en l’occurrence, s’est vu dans l’obligation de mettre fin à la partie à dix minutes de son terme en raison du comportement d’une frange de fans kabyles. Un comportement condamnable qui risque de coûter très cher à la JSK. Cette dernière risque une lourde sanction, notamment la suspension du stade du 1er Novembre pendant plusieurs rencontres. Sur le plan sportif, le club cher à la Kabylie s’éloigne des premières places suite à cette défaite face aux Rouge et Blanc.

Ayant misé sur une victoire pour prendre la première place, les coéquipiers de Hamroun ont raté leur match, concédant une défaite humiliante face au CR Belouizdad qui était supérieur sur tous les plans et a remporté une victoire amplement méritée. En plus d’avoir perdus des places au classement général, cette défaite arrive au mauvais moment pour les Canaris, et ce à la veille d’un match très important en Ligue des champions devant Horoya Conakry, dimanche prochain.

A noter que ce revers ainsi que les incidents enregistrés risquent d’influencer négativement sur le moral des joueurs, qui vont partir en Guinée demain. Dans ce sens, un grand travail sur le plan psychologique doit être effectué sur les Jaune et Vert, qui étaient méconnaissables lors de cette partie, pour qu’ils puissent jouer avec tous leurs moyens, jetant aux oubliettes ce match. En tout cas, des enseignements doivent être tirés de cette déconvenue. Les joueurs sont appelés à réagir et vite pour éviter que le doute s’installe, alors que d’importants rendez-vous les attendent à partir de dimanche.

Bien que les Canaris aient une part de responsabilité dans cette lourde défaite, le coach Velud n’est pas en reste, lui dont les choix ont été contestés. Et pour preuve. Certains joueurs étaient décevants, à l’instar de Tizi Bouali et Tafni, qui a pris la place de Hamroun, Raiah qui a fait son entrée ainsi que Bensayah et Bencherifa pour ne citer que ceux-là. D’aucuns ont alors estimé que les choix du coach n’étaient pas judicieux. Pour cela, il est appelé à revoir sa copie dans les prochains rendez-vous. En tout cas, un grand travail l’attend, sachant que son club doit se racheter au plus vite s’il veut continuer son parcours dans de bonnes conditions. A signaler que la délégation de la JSK se rendra demain vendredi en Guinée en vue de la manche retour de la Ligue des champions d’Afrique prévu le 29 septembre contre Horoya Conakry.

M. L.