Accueil Sport La JSMB de mal en pis

LIGUE 2 - Battue, avant-hier, par l’USMH (2 - 1)

La JSMB de mal en pis

44

Le staff technique béjaoui aura bien du pain sur la planche pour redresser la situation dès lors que l’équipe occupe l’avant-dernière place du classement avec 6 points au compteur. Les joueurs de la JSMB sont revenus bredouilles, avant-hier, de leur déplacement dans la capitale après avoir essuyé une défaite (2 – 1) face à l’USM El Harrach, lanterne rouge, dans le cadre de la mise à jour du calendrier (6e journée) du championnat de la Ligue 2. Cela dit, force est de reconnaitre aussi que l’histoire s’est répétée encore cette saison entre les deux clubs, d’autant que les banlieusards algérois ont dû attendre la venue de la formation béjaouie pour provoquer le déclic tant espéré sous le règne de leur nouvel entraîneur Ahmed Slimani.

Du coup, ce beau succès, le premier cette saison, pour une équipe qui n’a enregistré que deux nuls et cinq six défaites, a permis aux Harrachis de respirer un bol d’air frais en attendant des jours meilleurs même si il faut le dire que malgré cette victoire, l’USM El Harrach (5 points) reste scotché à la dernière place du classement, à une unité de la JSMB (6 pts) qui compte encore un match en retard face au MO Béjaïa. Les Béjaouis ont aussi mal entamé les débats après avoir encaissé un but dès le début du match par le biais du défenseur axial Harrachi, Fayçal Abdat (7’) même s’ils ont réussi à rétablir la marque par le jeune Walid Zamoum avant la pause (25’).

Mais il était dit que les locaux qui ont mis beaucoup de cœur pour prendre les trois points, parviendront à ajouter un second but par le même Abdat (51’) avant de laisser le champ libre aux protégés de Moes Bouakaz qui pècheront une nouvelle fois par manque de finition devant les bois adverses. En somme, cette défaite en terre harrachie est venue au mauvais moment pour les gars de la Soummam après avoir laissé filer précédemment deux précieuses unités sur leur terrain face à l’ASK (0 – 0). Autant dire, enfin, que le staff technique aura bien du pain sur la planche pour redresser la situation dès lors que l’équipe occupe l’avant-dernière place du classement avec 6 points au compteur avec une ligne d’attaque qui inquiète.

Commentant le résultat et la prestation de son équipe avant-hier face à l’USMH, le coach de la JSMB, Moes Bouakaz a déclaré notamment : «Nous avons encaissé deux buts sur deux erreurs défensives identiques, comme nous avons aussi essayé de renverser la donne en nous créant quelques occasions de scorer. La preuve est que nous avons réussi à égaliser avant la pause. Hélas, encore une fois, la touche finale nous a fait défaut lors de ce match. Je crois, enfin, qu’il n’y a pas le feu en la demeure sachant qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire avant la fin de la saison. Je demeure persuadé qu’avec le travail et l’abnégation, les choses iront beaucoup mieux lors des prochaines journées ».

B Ouari