Accueil Sport La JSMB, de mal en pis !

Après sa seconde défaite avant-hier à Saïda

La JSMB, de mal en pis !

92

Décidément, rien ne va plus en ce début de saison pour les Vert et Rouge qui ont concédé avant-hier, au stade 13 Avril de la ville de Saïda, leur seconde défaite de suite sur le même score d’un but à zéro. En effet, d’aucuns croyaient qu’après leur déroute de la semaine passée à domicile, face à l’ASMO, les camarades de Zenasni allaient enfin se ressaisir contre le représentant de la ville des Eaux. Hélas, il n’en fut rien. Ces derniers n’ont tenu que l’espace d’une mi-temps avant de s’incliner, lors de la seconde manche grâce au seul but réussi par les locaux dès la 54e minute de jeu.

Conséquence : cette défaite est venue pour semer le doute au sein du groupe, en attendant la nomination du successeur de Mohamed Lacet à la tête de la barre technique pour tenter de provoquer le déclic tant souhaité. Comme pour justifier l’énième échec de son équipe contre le MCS, avant-hier, le coach par intérim Saïd Benmouhoub, qui a aligné d’entrée de jeu les deux jeunes du cru, à savoir : Ghanem et Hachemi, à la place de N. Khellaf et Guenina, a déclaré, notamment, à la fin de la partie. «Je crois que le mauvais état du terrain et le vent fort ont gêné considérablement l’évolution des deux équipes sur le terrain.

N’empêche qu’on s’est créés quelques occasions de scorer qu’on n’a pu matérialiser en buts faute d’efficacité devant les bois adverses. Et puis, il faut savoir aussi que notre équipe, qui ne s’est entraînée que deux fois avant cette confrontation, ne pouvait peut-être pas espérer mieux.» A la lumière des résultats de cette quatrième journée, la JSMB occupe conjointement avec l’ABS l’avant-dernière place du classement général avec deux maigres unités à son actif. Cela étant dit, en plus d’un début de saison marqué par des mouvements de protestation des joueurs pour réclamer leur argent, la JSMB s’est montrée jusque-là totalement faible offensivement.

En effet, le seul but inscrit est celui d’un défenseur de l’ABS (1-1) qu’il avait marqué contre son camp, lors de la seconde journée. Pour leur part, les deux nouvelles recrues du dernier mercato, en l’occurrence les attaquants Meftahi et Guenina, sur lesquels reposaient tous les espoirs, après une préparation d’intersaison remarquable avec leur nouvelle équipe, demeurent toujours muets devant les bois adverses.

B Ouari.