Accueil Sport La préparation bat son plein !

Foot Féminin - ESF Amizour

La préparation bat son plein !

58

L’Étoile Sportive Féminine d’Amizour évoluera pour la 3e année de suite en Nationale 1. Pour rappel, ce club avait réussi son maintien difficilement lors de la saison 2017/2018, alors que la saison passée, les filles d’Amizour ont terminé à la 8e place avec 31 points de récoltés sur les 66 en jeu (22 rencontres jouées). Les capées de Nadia Belala n’ont devancé que quatre équipes, à savoir le voisin du FC Béjaïa (26 points), l’AS Intissar Oran (12 points), l’ESF Oued Righa Touggourt (8 points) et le SMB Touggourt (0 point).

À l’issue du championnat, ces deux derniers clubs ont rétrogradé en Nationale, 2e palier du football féminin. Chez les jeunes catégories, les U20, qui évoluaient dans le groupe Centre-Ouest, ont terminé la saison à la 4e loge, avec seulement 9 points de récoltés sur les 30 possibles. Les U17, quant à eux, ont achevé cet exercice à l’avant-dernière place (5e) avec 7 unités engrangées. Ainsi, le parcours des seniors était au-dessous de la moyenne, alors celui de des catégories U 20 et 17 a été plutôt négatif.

Pour l’édition 2019/2020 du championnat, la direction du club, qui vise un meilleur parcours, surtout chez l’équipe fanion, a renouvelé sa confiance à Nadia Belala comme coach en chef, alors que Mourad Bounif s’occupe actuellement de la préparation physique, qui a débuté lors de la dernière semaine du mois d’août. Sur le plan effectif, si la direction a réussi à s’attacher les services de certaines joueuses, deux éléments et pas des moindres ont opté pour deux clubs différents.

La première est Feriel Aïtour, l’une des canonnières de l’équipe la saison passée, laquelle a signé chez le CF Akbou voisin, avec comme objectif de jouer le titre ou à la limite les premiers rôles. La deuxième joueuse c’est Djouder Ouzna, qui a opté pour un club de la Régionale, l’AS Évasion de Béjaïa en l’occurrence. Malgré ces deux départs, le challenge que s’est fixé la direction de l’ESFA reste le même: les premiers rôles. Un objectif, somme toute, réalisable au regard de la volonté qui anime les dirigeants, qui ont décidé de mettre tous les moyens nécessaires afin que ce club aille de l’avant. Cela sans oublier le coach Nadia Belala, connue pour son amour pour la discipline, une des clés de réussite.

R. M.