Accueil Sport La préparation se poursuit

BH Bouira

La préparation se poursuit

95

Ancien coach du MC Bouira, du DRB Kadiria, de l’OC Adjiba et de la JS Kadiria qu’il conduira, la saison écoulée, au play-off final, Brahimi Abdennour rejoint cette saison le Bordj Hamza de Bouira, évoluant en Division honneur, Ligue de Bouira. Un club né la saison écoulée et créé par Boualem Kechkar, un ancien dirigeant. Malgré toute l’incertitude qui règne au sein de la Ligue de football de la wilaya de Bouira, compromettant du coup le lancement du Championnat, le BHB, dira son entraîneur, «a commencé la préparation de pré-saison, le 15 septembre dernier, dans l’enceinte du stade OPOW Rabah Bitat.»

Et pour les besoins de la saison, les dirigeants ont fait appel à plusieurs joueurs des clubs du chef-lieu, d’Aïn Bessam, d’Ouled Rached et d’Aïn Bessam. Et le coach d’enchaîner : «Nous avons joué quatre rencontres amicales pour travailler les automatismes et la cohésion entre les joueurs malheureusement, on ne sait pas à quelle date débutera le Championnat. Cela nous laisse perplexes concernant la programmation des entraînements. Mais on s’entraîne, on essaye de rester concentrés et sereins, en programmant des joutes amicales pour maintenir le rythme de jeu des joueurs.» C’est également le cas pour plusieurs autres clubs affiliés à la Ligue.

Or, depuis quelques jours, le directoire, à travers un communiqué, a appelé les clubs désireux de prendre part au Championnat de wilaya saison 2019/2020 de se rapprocher de la Direction générale de la Ligue pour y déposer leurs dossiers d’engagement et ceux des licences des joueurs seniors, et ce avant jeudi 24 octobre (Ndlr, aujourd’hui). En attendant, c’est le flou total. A noter que pour sa première participation au Championnat de wilaya, le BHB a réalisé un bon parcours, ratant de peu sa qualification pour le play-off final. Cette saison, au cas où le Championnat reprendra du service, il «jouera les premiers rôles», selon Brahimi qui poursuit : «Nous ferons tout pour assurer l’accession en Régionale 2.»

Toufik Bouguerra et Amine Arab, deux noms à retenir

Il existe des jeunes enfants qui sont nés pour être footballeurs, c’est le cas des deux prodigues de la toute jeune école de football Assirem Ath Laaziz (Bouira), à savoir : Toufik Bouguerra et Amine Arab. Ce tandem ne cesse d’exulter l’admiration du public par ses prédispositions, ses technicités et vivacité dans le jeu. Des jeunes footeux qui jubilent et font plaisir à voir. Il faut dire que ces footballeurs-nés sont vite captés par les techniciens et entraîneurs, lors des différents plateaux et challenges auxquels prend part l’école depuis sa création, en 2017. Deux noms à retenir qui feront certainement parler d’eux, mais à condition qu’ils soient bien pris en charge et encadrés.

Pour sa part, le président du CSA Assirem Ath Laaziz, Saïd Siad, se dit «fier de disposer de tels génies du sport roi, qui font plaisirà voir». Et de poursuivre : «Nous avons d’autres jeunes footeux aussi doués que Bouguerra et Arab, pour ne citer que le jeune Syphax Demdoum. Ce n’est pas seulement en football, car la région compte de grands sportifs qui ont besoin d’être détectés pour leur prise en charge et accompagnement afin de faire valoir leur savoir- faire.» Pour le moment, poursuit Saïd Siad, «ils sont bien encadrés par des éducateurs formés et suivent avec leurs camarades de l’école une formation de base axée sur l’ABC du football, notamment la discipline. Je tiens aussi à préciser qu’Assierm Ath Laaziz suit également la scolarité de ses athlètes».

M’hena A.