Accueil Sport La reprise est fixée pour le 1er juillet

FC Tadmaït

La reprise est fixée pour le 1er juillet

64

Les dirigeants du FC Tadmaït ont décidé d’opter pour la stabilité en ce qui concerne l’entraîneur. A cet effet, Hamid Mezioudène, le président du CSA, a décidé de renouveler sa confiance à Mohamed Merabet pour driver l’équipe première durant la saison 2019-2020.

Mohamed Merabet dit «Moh Goha» a fait du bon travail depuis qu’il a pris en main le FCT, au début de la phase retour du Championnat de la Régionale deux, en permettant au club de se maintenir. Cela a poussé les dirigeants à lui renouveler leur confiance. En plus de cela, il connaît assez bien le groupe, ce qui facilitera sa mission.

Merabet continuera son travail, lui qui ambitionne que cette saison soit celle du FC Tadmaït, en jouant les premiers rôles et pourquoi pas en créant la surprise, en faisant accéder son club en Régionale 1. Un objectif difficile à atteindre mais pas impossible surtout avec le soutien des supporters, qui rêvent d’une troisième accession. Les réunions se multiplient, ces derniers temps, au sein de la maison du FC Tadmaït, où l’on prépare doucement mais sûrement la nouvelle saison. La feuille de route est déjà préparée et la date de la reprise des entraînements fixée pour le 1er juillet. La préparation d’intersaison débutera bientôt pour les camarades de Sofiane Demri.

Finies les vacances et place au travail pour attaquer la deuxième saison en Régionale deux en force. Les dirigeants, en concertation avec le coach Mohamed Merabet, veulent que le FC Tadmaït soit à la hauteur des attentes de son large public, en réalisant un parcours de qualité et en faisant sensation, en surclassant ses adversaires. Ce ne sera certes pas facile mais avec une bonne préparation, les joueurs du FC Tadmaït sont capables de se transcender et réaliser un parcours exceptionnel, comme ils l’ont fait, il y a de cela deux saisons.

Ils avaient alors accédé de la Division honneur à la Régionale deux. Des renforts s’imposent pour que l’équipe soit plus performante et puisse rivaliser avec les autres prétendants à l’accession.

La direction, pour sa part, doit mettre à la disposition des joueurs et du staff technique les moyens matériels, humains et financiers pour atteindre un tel objectif, qui fait rêver la localité des 1 000 martyrs.
M. B.