Accueil Sport La reprise repoussée à la mi-août

FC Tadmaït

La reprise repoussée à la mi-août

137

La reprise des entraînements du club du FC Tadmait est repoussée à la mi-août, et ce, suite à la décision de la ligue régionale d’Alger
de programmer le coup de starter de la nouvelle saison, pour le mois d’octobre prochain.

Prévue initialement le 1er juillet, le début de la préparation est donc renvoyé à la mi-août. La direction du club, à sa tête Hamid Mezioudène, s’active pour réunir toutes les conditions et les moyens
nécessaires, pour entamer la saison sous de bons auspices. Le vrai casse-tête des dirigeants, ce sont les frais d’engagement estimés à 80 millions de centimes pour la saison.

«Pour gérer un club en Régionale II, il te faut au moins 700 millions de centimes. C’est le minimum et je pense que les autorités locales doivent se pencher sur le cas du FCT en étudiant bien le budget prévisionnel, avant de voter une subvention, car ce n’est pas avec une subvention de 200 millions qu’on fera face aux différentes charges et dépenses du club», a déclaré M. Mazari, secrétaire du club, tout en concluant : «Il faut tout d’abord réunir l’argent pour engager le club et ce avant le mois de septembre. Le FCT a besoin de l’aide de tout le monde, en commençant par les responsables locaux, l’APC, l’APW et la DJS, ainsi que les entrepreneurs de la région. Le FC Tadmaït a grandi et pour lui permettre d’avancer et de se hisser encore dans les paliers, il faut des moyens financiers importants, pour réaliser nos objectifs».

Les choses sérieuses commencent pour la direction qui est donc appelée à préparer le terrain avant de lancer la préparation d’intersaison le mois d’août prochain.

Il est à rappelé que le FC Tadmaït, pour sa première saison en Régionale II, a réussi à se maintenir, à l’issue de la dernière journée face à l’ES Draâ El Mizan en s’offrant la victoire du salut. Pour cette saison, les dirigeants veulent voir l’équipe première faire un meilleur parcours et pourquoi pas, jouer l’accession en régionale une.
M. B.