Accueil Sport «La situation est grave»

JSM BÉJAÏA - Saïd Benmouhoub, entraîneur par intérim

«La situation est grave»

227

En l’absence des joueurs séniors, toujours en grève pour réclamer leur argent, ce sont les réservistes du club qui ont affronté le WAT avanthier, pour le compte de la 16e journée du Championnat de Ligue 2. Une situation qui a été préjudiciable pour la JSMB qui a concédé une humiliante défaite sur le score de 4 – 0 face au nouveau leader de la ligue 2, grâce à deux doublés de Belatrèche et Nezouani. Un résultat qui condamne les Béjaouis à l’avant-dernière place du classement avec 14 points. Pour en revenir à cette rencontre, force fut de constater que les jeunes n’ont pu faire le poids face au métier et l’expérience des Widadis. Moulaoui, Boubalou et autres Amghar n’ont fait que limiter les dégâts, en évitant à l’équipe un forfait, devant un adversaire qui ne pouvait espérer mieux pour signer sa dixième victoire de la saison.

Pour leur part, les supporters du club n’ont pas manqué de vilipender les joueurs grévistes, qu’ils accusent de ternir l’image du club. Ils n’ont pas non plus ménagé, à travers leurs commentaires, la direction de Bouledjeloud pour son «incapacité» à gérer la situation. Les amoureux de la JSMB «mettent en garde» contre la persistance de la crise qui pourrait mener leur équipe vers la catastrophe. Lors de son intervention d’après-match, le DTS du club, Saïd Benmouhoub, qui a coaché l’équipe contre le WAT, en l’absence du nouvel entraîneur en chef, Saïd Hamouche, a déclaré notamment : «Malgré l’ampleur de la défaite, nos jeunes ont fait de leur mieux face à un adversaire qui était supérieur sur tous les plans. Nous espérons tous que la crise qui secoue le club connaisse son épilogue le plus tôt possible car notre situation est vraiment grave».
B Ouari