Accueil Sport L’AS Amezwar sacrée

KUNG-FU-WUSHU - Championnat de wilaya de Béjaïa

L’AS Amezwar sacrée

61

Le championnat de la wilaya de Béjaïa de kung-fu-wushu a eu lieu, samedi dernier, au niveau de la salle OMS Berchiche à El-Kseur. S’il y a un club qui s’est distingué, c’est celui de l’Association Sportive Amezwar dans la commune d’Amizour. Cette dernière a réussi à engranger un bon pactole en médailles, au total 25, dont quinze en or, neuf en argent et une en bronze. Chez la catégorie poussins et dans l’épreuve du Taolu, Lyna Touche s’est adjugée la première place ainsi que deux médailles d’argent, alors que Yacine Bourdjioua a remporté deux médailles d’or.

Chez les benjamins, Younes Yahiaoui s’est illustré de fort belle manière avec trois médailles d’or en sus du trophée du meilleur combattant, alors que Dymirah Kheloufi a remporté une médaille d’argent. Chez les minimes, Ibtissame Amri a remporté trois médailles d’or, plus le trophée de la meilleure combattante. De son côté, Abdelhakim Amri a remporté trois médailles en argent, sans oublier Youcef Benali avec trois médailles d’or, plus le trophée du meilleur combattant. Dans la catégorie cadets, Youba Boumraoui et Lyna Bizriche ont remporté chacun une médaille d’argent. Enfin, chez les juniors, Anis Boumraou s’est adjugé deux médailles dont une en or et une autre en argent, en sus du trophée du meilleur combattant.

«Je ne vous cache pas que nous sommes satisfaits de ce parcours honorable et des résultats obtenus par nos athlètes. En tant que meilleure équipe de la wilaya de Béjaïa en kung-fu-wushu, nous portons une grande responsabilité parce que le vrai travail vient de commencer. Toutefois, je demande aux autorités de venir en aide et d’accompagner ces champions qui n’ont besoin que d’une meilleure prise en charge pour avancer et pourquoi pas réaliser d’autres meilleurs résultats à l’avenir», dira le président de l’ASA Amizour, Ali Kossaila.

Rahib M.