Accueil Sport Le grand retour de la JS Bordj Ménaïel !

INTER-RÉGIONS - Après deux accessions de suite

Le grand retour de la JS Bordj Ménaïel !

194

La JS Bordj Menaïel s’est distinguée de fort belle manière la saison écoulée en réussissant une accession, ô combien méritée, en Inter-régions. C’est là la deuxième montée de suite que réalise la JSBM après celle de la saison précédente en Régionale 1. A rappeler que ce club historique, fondé en 1932, évoluait par le passé en Division 1 (actuelle Ligue 1), aux côtés de grosses cylindrées du pays, comme la JSK, le MCO, le MCA, le CRB, l’ESS… Il connaîtra par la suite une descente aux enfers, notamment après la disparition de son président emblématique, Ali Tahanouti.

Ce grand club, qui a même été finaliste de la coupe d’Algérie 87 (finale perdue contre l’USM El-Harrach), avait marqué les esprits en Division 1. Les Coquelicots, comme on les surnomme, ont été vice-champions d’Algérie en 1994, derrière l’US Chaouïa, qui s’est adjugé du titre. Plusieurs grands entraîneurs sont passés par la JSBM, dont Benzekri, Brahim Ramdani, Mourad Ouardi, Toufik Korichi, Arzamatchaf, Aziz Ferhat, Aït Djoudi… De grands joueurs de la Division 1 ont aussi fait leurs preuves à la JSBM, comme Faouzi Chaouchi, Farouk Belkaïd, Lounès Bendahmane, Nourredine Driouèche…

Après avoir pataugé dans les divisions inférieures, le club commence à refaire surface en réalisant deux accessions successives. Une performance rendue possible grâce aux joueurs, aux staffs technique (Khadir Mohamed Bournissa et Matouk), et dirigeant, à sa tête le président Naïli, et, bien sûr, aux supporters. Cette montée a énormément soulagé ces derniers qui rêvent de voir leurs favoris aller encore de l’avant la saison prochaine, en tablant sur une autre accession, cette fois-ci en Division nationale amateur. En tout cas, tout le monde est mobilisé au sein de la JSBM pour lui permettre de retrouver la cour des grands.

Les dirigeants se projettent d’ores et déjà sur le nouvel exercice, en entrant en contact avec plusieurs joueurs de valeur. Les amoureux de la balle ronde en Algérie sont contents de voir ce grand club retrouver ses couleurs et espèrent le voir dans les années à venir en Ligue 1 Mobilis, aux côtés de la JSK, l’USMA, le MCA, l’ESS, le CSC… comme au bon vieux temps.

Massi Boufatis