Accueil Sport Le match de la survie !

ASAM - MOB, aujourd’hui à 16h00

Le match de la survie !

74

Le MO Béjaïa affrontera, aujourd’hui à 16 heures, l’AS Ain M’lila dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1 Mobilis. Ce match revêt une grande importance pour les Crabes qui sont dans le besoin de points afin d’améliorer leur classement et s’éloigner de la zone des relégables qu’ils occupent depuis des semaines.

Pour cela, les Béjaouis se sont bien préparés tout au long de cette trêve forcée sous la houlette du coach français, Alain Michel, en touchant tous les volets pour aborder le match d’aujourd’hui avec les meilleurs atouts possibles. Le staff technique sera dans l’obligation de se passer des services de Naas, Bouledieb et Bouhencihe (blessés), alors que Mazari est suspendu mais pourra récupérer Touré, Dahar et Kaddous. Alain Michel, qui est connu pour ses systèmes défensifs bien étudiés et qui donnent toujours leurs fruits, amorcera ce match avec l’intention de ne pas le perdre tout en essayant de profiter de la moindre occasion pour marquer des buts.

«On s’est préparés le plus normalement du monde mais avec une grande détermination et volonté de fer pour être fin prêts face à l’ASAM. Les joueurs ont affiché une grande envie lors des entraînements et ont fourni beaucoup d’efforts pour réussir les matchs restants, à commencer par l’AS Ain M’lila», a confié l’attaquant du MOB, Amir Soltane. «C’est un match très difficile pour les deux équipes qui ont besoin des points pour sortir de cette situation dans laquelle elles se trouvent.

C’est un match entre deux équipes qui ont le même objectif, où chacune essayera de profiter des faiblesses de l’adversaire. Nous concernant, on s’est très bien préparés tout au long de ces deux semaines de trêve pour réussir ce match et on est dans l’obligation de sortir le grand jeu pour réaliser le meilleur résultat possible. Notre adversaire est à prendre très au sérieux car il possède de bons éléments capables de nous créer des problèmes et c’est à nous de trouver le meilleur moyen et la meilleure stratégie pour contrer cette équipe», ajoute-t-il non sans préciser que le huis-clos est une arme à double tranchant.

«Le fait de jouer à huis-clos est une arme à double tranchant, car elle peut être en notre faveur comme en défaveur. Alors c’est à nous de profiter de la moindre occasion afin de marquer et remporter ce match qui reste très décisif pour la suite du championnat et le maintien qui reste notre seul objectif», affirme le joueur. La direction, de son côté, a joué la carte de la motivation en versant, mercredi passé, un salaire dans les comptes des joueurs tout en leur promettant un autre après le match d’aujourd’hui qui sera couronné par une bonne prime en cas d’un bon résultat. Signalons que la commission d’arbitrage de la fédération a désigné le referee Arab comme arbitre principal et qui sera assisté de Hamlaoui et Tamrabet, alors que Hafirassou sera le quatrième arbitre.

Z. H.