Accueil A la une «Le match de Tizi Ouzou sera décisif»

HUBERT VELUD, entraîneur de la JSK

«Le match de Tizi Ouzou sera décisif»

2379

Très déçu après cette défaite, Hubert Velud est revenu sur plusieurs points concernant ce match, lors du point de presse qu’il a animé. D’emblée, il a affirmé que le début de la seconde période était fatal pour son équipe, qui a encaissé deux buts. «Nous avons maîtrisé notre sujet dans l’animation défensive, en première période, mais après, pour inquiéter le Raja, nous avons montré beaucoup trop de déchets techniques. Nous avons perdu beaucoup de ballons.

Je suis un peu en colère, car j’avais prévenu mes joueurs et leur ai demandé de garder leur concentration, lors du premier quart d’heure de la deuxième mi-temps. Je savais que les Marocains allaient tout donner pour tenter une réaction et c’est ce qui s’est produit. Après, nous avons encaissé deux buts, en trois minutes. Et pourtant, j’avais bien insisté là-dessus. Malheureusement, le premier quart d’heure de la seconde période nous a été fatal», a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «Je suis très déçu, car j’ai senti une différence entre les deux équipes dans l’impact physique et même au niveau technique.

Nous n’avons pas été à la hauteur techniquement. La seule satisfaction, peut-être, c’était la réaction de fin de match. Nous avons incorporé des joueurs offensifs frais physiquement, qui ont apporté plus de percussion. Nous avons eu une belle occasion de réduire le score, mais le poteau a empêché le ballon de rentrer.» Les Jaune et Vert ont mal débuté la seconde période, en encaissant deux buts en trois minutes seulement.

Revenant sur ce point, le coach a affirmé : «Peut-être que le fait d’avoir tout donné durant la première mi-temps nous a été préjudiciable. Mais je pense que nous étions prêts à tenir, car les deux buts du Raja sont intervenus au début de la deuxième mi-temps. Il y a eu un petit moment de déconcentration. Je savais que le Raja allait réagir dès le début de la seconde période. Mais ma mise en garde n’a pas suffi. Malheureusement, nous avons eu beaucoup de mal à rentrer dans le match, au retour des vestiaires.» Interrogé sur les chances de son équipe de passer au prochain tour, après cette contre-performance, l’entraîneur jaune et vert était catégorique.

Il a affirmé que la JSK doit impérativement s’imposer à Tizi Ouzou pour se relancer. «C’est très important de gagner le match retour, car cela remettra les compteurs à zéro. Cette partie sera décisive, sachant qu’une victoire va nous remettre dans la course. En résumé, la victoire est indispensable», a-t-il conclu.

M. L.