Accueil Sport «Le MOB m’a tout donné»

MO BEJAÏA - Billel Bouledieb renouvelle son contrat

«Le MOB m’a tout donné»

118

L’axial du MOB, Billel Bouledieb, a renouvelé au MOB avant-hier pour deux ans. Il livre dans cet entretien ses impressions sur la situation du club et évoque son avenir.

La Dépêche de Kabylie : Vous venez de renouveler pour deux saisons avec le MOB. Un commentaire ?
Billel Bouledieb :
Effectivement, j’ai renouvelé au MOB sans pour autant trop y penser car j’ai passé de bons moments dans ce club et je n’ai connu que des hommes, donc je n’ai pas hésité un seul instant pour renouveler.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix alors que le MOB est relégué en Ligue 2 ?
Personnellement, le MOB m’a tout donné et c’est à mon tour maintenant de lui rendre la monnaie. Le club vit des moments difficiles après la relégation et c’est le moment de s’unir pour retourner rapidement en Ligue 1 qui reste sa place naturelle.

Comment voyez-vous l’avenir du MOB ?
Le fait d’installer une nouvelle direction, un nouvel entraîneur avec son staff, une commission de recrutement et avec le renouvellement des joueurs qui sont en fin de contrat prouvent qu’il y a une grande volonté pour former un bon groupe capable de jouer l’accession. Il ne faut pas trop s’inquiéter car on est dans les normes et dans les délais pour réaliser une bonne préparation, puisque, jusqu’à preuve du contraire, aucun club n’a repris encore le travail. Avec un entraîneur qui connaît parfaitement le football algérien et un recrutement de qualité, on peut espérer réaliser une belle saison.

Après certaines turbulences, le calme a repris place chez la majorité des supporters. Un message à leur adresser ?
Je comprends très bien l’inquiétude des supporters car tout simplement, ils aiment leur club et ils ne veulent pas revivre les moments difficiles qu’a déjà vécus le MOB. Maintenant que le club est mis sur rails, à nous tous de nous unir et d’être solidaires pour atteindre l’objectif du club qui n’est autre que l’accession en Ligue 1 Mobilis. La mission ne sera pas facile mais avec l’aide de tout un chacun, on pourra s’en sortir.
Propos recueillis par Z. H.