Accueil Sport Le SS Sidi Aïch en péril, la JS Djermouna à l’affût

Honneur Béjaïa (24ème journée)

Le SS Sidi Aïch en péril, la JS Djermouna à l’affût

97

Tout nouveau leader et à peine installé sur son trône, le doyen des clubs de la Kabylie, le SS Sidi Aïch, avec deux longueurs d’avance sur son poursuivant, aura une bien difficile mission à accomplir devant l’AS Taâssast, s’il veut conforter sa position. Ainsi, les coéquipiers du petit lutin Ferguene n’ont pas d’autre choix que de gagner, en déplacement, afin de rester sur la plus haute marche du podium que leur conteste le dauphin, en sortant le grand jeu. Pour sa part, l’entraîneur du club de Sidi Aïch, Samir Amaouche, sait que son équipe joue gros dans cette rencontre, même s’il possède de très bons joueurs capables de lui valoir énormément de satisfactions.

C’est d’ailleurs ce qu’il attend d’eux pour ce match face à un adversaire difficile à manier à domicile. De toutes les manières, les choses sont claires pour le leader, appelé à se battre sur tous les fronts pour engranger les points de la victoire et conserver le leadership de son groupe. Cette joute sera aussi un test pour les joueurs du SSSA, qui n’ont pas le droit de laisser échapper des points pour se maintenir, au somment du classement. Mais les locaux ne l’entendront certainement pas de cette oreille. En tous cas, la défaite du chef de file va arranger les affaires du dauphin, la JSD, qui reste sur une sévère défaire extra-muros, qui lui a valu la perte de son trône.

Cette fois-ci, il évoluera encore loin de ses bases, sanction de la Ligue oblige, à Bakaro. Mais il partira avec les faveurs des pronostics pour damer le pion à son invité du jour, le CRB Aït R’zine. Même s’il est revigoré par sa cinquième victoire de la saison, son adversaire ne se déplacera pas à Tichy pour faire du tourisme. Deux heures après, le stade Bakaro abritera un passionnant derby du Sahel, entre le CRB Souk El-Tenine et le CRB Aokas qui occupent, conjointement, la 3ème place. Plus facile s’annonce la mission de la JS Melbou, laquelle se déplacera au stade de Barbacha pour croiser le fer avec l’Olympique de Feraoun.

Une équipe ayant déjà les deux pieds, en division inférieure. Battu à Aokas, lors de la précédente journée, le NC Béjaïa semble mieux placé pour se ressaisir dans le duel qui l’opposera à la JSB Amizour. En bas du tableau, le RC Ighil Ali, promu l’été dernier dans cette division, qui reste sur un nul ramené de Béjaïa, devant le CSPC, fera en sorte de glaner les trois points de la victoire face à l’équipe de Gouraya pour gagner quelques places. Pour sa part, l’Olympique de M’cisna, qui n’est pas sortie de l’auberge, sera opposée à l’avant-dernier, le CSPC, dans un face-à-face qui s’annonce chaud et où la défaite est quasi interdite pour les deux équipes. Enfin, le match opposant la JS Ighil Ouazzoug au tombeur du leader, le week-end dernier, l’ARB Barbacha, ne sera qu’une simple formalité, vu la position confortable des deux formations.
Tahar H.

Le programme
Vendredi
O M’cisna – CS P Civile
O Feraoun – JS Melbou
Samedi
AS Taâassast – SS Sidi Aïch
NC Béjaïa – JSB Amizour
JSI Ouazzoug – ARB Barbacha
RC Ighil Ali – G. Béjaïa
JS Djermouna – CRBA R’zine
CRBS Tenine – CRB Aokas