Accueil Sport Le WRB Ouzellaguen intensifie sa préparation

PRÉ-HONNEUR BÉJAÏA - En prévision de la nouvelle saison

Le WRB Ouzellaguen intensifie sa préparation

59

Pour sa troisième joute amicale depuis le début de la préparation, le WRB Ouzellaguen, pensionnaire de la division Pré-honneur Béjaïa, a enfin réussi à signer une victoire. Son adversaire n’était autre que le RC Seddouk, sociétaire de la Régionale 2. Certes, ce n’est qu’un match amical, mais la victoire est importante sur le plan psychologique après deux défaites, respectivement face à la SS Sidi-Aïch (0-1) et au même RCS, au match aller (2 – 3). Cette rencontre s’est déroulée au stade d’Ighzer Amokrane en présence des supporters des deux teams, curieux de voir à l’œuvre le visage 2019/2020 de leurs équipes respectives.

Dès le début de la rencontre, les joueurs des deux équipes se montrèrent volontaires, décidés de faire un grand match et de réaliser un résultat positif. Basant leur jeu sur un rythme très rapide, les poulains de l’entraîneur d’Ouzellaguen, Didine Benslimane, ont largement dominé les débats durant la première période. Ils menaient, d’ailleurs, sur le score de 2 à 0: le premier but a été inscrit à la 20’de jeu par l’intermédiaire de Zahir Behlous et le deuxième par son coéquipier Youcef Aït Saâdi, à la demi-heure de jeu.

Une première mi-temps dominée donc par le Widad local, même si les poulains de Hanouti ont entrepris quelques actions sporadiques, qui n’ont pas pour autant dérangé le keeper d’Ouzellaguen. En seconde période, précisément à la 5’, l’enfant de Chemini Amar Moualek a corsé l’addition pour son équipe. Même s’il ne s’agit que d’un match amical, cette première victoire est bonne pour le moral des hommes de Yahia Tabet. Il faut signaler que vers la fin de la rencontre, les gars de Seddouk ont raté un penalty.

Au-delà du résultat technique, qui n’a pas une grande importance, le match était une occasion pour les staffs techniques des deux équipes de faire le turn-over de leurs effectifs respectifs et d’essayer diverses variantes de jeu, pour trouver la plus efficace avant le début de leurs championnats respectifs. Pour le RCS, Omar Hanouti, le nouveau coach de Seddouk, est toujours à la recherche d’une équipe compétitive qui sera appelée à relever le défi en championnat. Mais il faut le dire, les joueurs du RCS ont montré un visage plutôt décevant durant toute la rencontre. Une situation très inquiétante à quelques jours de l’importante rencontre de coupe face à la JS Akbou, qui se jouera samedi à 14h, au stade Larbi Touati d’Amizour.

A la fin de la rencontre, l’entraîneur du RCS a qualifié ce match amical de «bon test» pour son team avant le prochain match de coupe. Il est aussi vrai les poulains de l’entraîneur Benslimane, qui a affronté à cette occasion son ancienne équipe, ont montré un visage nettement plus séduisant que lors des précédentes rencontres, confirmant ainsi les progrès qu’ils ont réalisés depuis le début de la préparation, qui se déroule, au demeurant, dans de bonnes conditions. : «Cette rencontre amicale a été un bon test pour nous dans la mesure où nous avons eu affaire à une solide équipe du WRBO.

Ils étaient plus volontaires que nous même si on s’est créé beaucoup d’occasions sans arriver à les concrétiser. J’ai soulevé des points positifs et d’autres négatifs concernant le rendement de mes joueurs lors de ce match amical. Il est clair que nous sommes en progression mais il nous reste encore beaucoup de travail à faire», a commenté le driver de Seddouk.

Tahar H.