Accueil Sport Les bilans moral et financier rejetés

LFW BOUIRA - AG ordinaire

Les bilans moral et financier rejetés

72

La salle des réunions de l’OPOW Rabah Bitat de Bouira a abrité, avant-hier mardi, l’AG ordinaire de la Ligue de football de Bouira. Étaient présents les membres de l’AG, soit les présidents des 28 clubs, cinq représentants des arbitres, ainsi que le commissaire aux comptes et l’ancien président de la Ligue, Bakiri Noureddine, convié «pour défendre son bilan». Après la vérification du quorum, atteint, le président du directoire et également président de la LRFA, Noureddine Boulefaât, procédera à la lecture du bilan de l’exercice 2017/2018, qui a pris fin exactement le 29 novembre 2018, date de l’installation du directoire désigné par la FAF en remplacement du bureau de la LWFB.

Au terme de la lecture du bilan, Bakiri Noureddine, qui occupait le poste de président de la LFW Bouira avant sa mise à l’écart par la FAF, a été invité à défendre le bilan du bureau de la Ligue qu’il présidait. Ce dernier refusera catégoriquement d’intervenir dans ce sens : «Je refuse d’assister et de prendre la parole en l’absence des membres du bureau de la Ligue. Le bilan ce n’est pas Bakiri, mais le bureau de la Ligue. Même les représentants des arbitres ont été changés. En plus, je n’ai pas entre les mains le rapport d’audit», s’explique-t-il. «Jusqu’à preuve du contraire, je suis toujours le président de la Ligue de football de la wilaya de Bouira.

J’ai demandé mon retrait de la Ligue cette saison, mais je n’ai en aucun cas démissionné», a-t-il ajouté avant de quitter la salle tout en présentant ses excuses aux personnes qu’il aurait pu offenser par son discours. Avant que les travaux ne reprennent, le président du directoire, regrettera le refus de Bakiri de défendre «son» bilan, alors que l’occasion lui a été offerte. Le bilan a été, par la suite, soumis aux membres de l’AG pour adoption ou pas à main levée. Celui-ci a été rejeté à l’unanimité.

Ce fut au tour du commissaire aux comptes de procéder à la lecture du rapport financier. Sur ce point, il n’a pas omis de préciser : «Je suis assermenté, j’ai établi le rapport suite à une vérification précise avec exactitude des donnés, des pièces et support matériel qui nous ont été fournis. Nous avons examiné l’état financier de la Ligue du premier janvier au 31 décembre 2018, dépenses arrêtées au 29 novembre, date de l’arrivée du directoire». Il mettra, ensuite, en exergue les détails des dépenses mentionnées dans le rapport, dont une copie a été remise à chaque membre de l’AG. Avant de passer au vote, le président de CSA/O Raffour assénera : «La Ligue fonctionne illégalement étant donné que la loi 06/12 n’est pas respectée (…)».

Khedis Kamel, président du CSA/OC Adjiba et l’un des farouches adversaires de Bakiri, prendra, à son tour, la parole pour faire savoir qu’il avait lui-même introduit une demande d’intervention au directoire, pour expliquer certains faits : «J’aurais souhaité que M. Bakiri soit présent pour répondre à l’assemblée sur les six points relevés lors de la lecture des bilans, notamment concernant les dépenses des frais de mission « exagérés » et non justifiés, les bons d’essences, l’encadrement technique du bureau de la Ligue avec l’octroi d’un paie pour une personne fictive qui n’a jamais mis les pied au bureau de la Ligue…».

Il exhortera, dans la foulée, la FAF à remettre aux membres de l’AG le rapport d’audit. Ce dernier, comme pour le bilan moral, a été rejeté en bloc. Désormais, les membres de l’AG se penchent sur la prochaine AG élective lors de laquelle un nouveau bureau sera plébiscité, pour le lancement du championnat de wilaya sur de bonnes bases. Étant donné que c’est la fin du cycle olympique, une AG extraordinaire devra aussi avoir lieu prochainement. Et c’est à cet effet qu’il a été procédé à l’installation de la commission des candidatures et celle des recours. Pour l’heure, il ne reste qu’à fixer la date de la tenue de cette AGE. Or, rappelle président du directoire, «le date exacte de la tenue de l’AGE est tributaire de la signature des amendements des nouveaux statuts qui se trouvent au MJS». «L’AG extraordinaire élective, explique-t-il encore, doit se tenir avec les nouveaux statuts». Au terme de l’AGO, des cadeaux et trophées ont été distribués aux clubs lauréats et aux champions de wilaya saison 2018/2019, toutes catégories confondues.

M’hena A.