Accueil A la une Les Canaris déchantent

LIGUE 1 MOBILIS - (22e journée) CRB 2 - JSK 1

Les Canaris déchantent

866

La JSK a concédé, hier, une défaite par 2 buts à 1 chez le CRB, pour le compte de la 22e journée de la Ligue 1 Mobilis.

Après avoir surfé sur une série de bons résultats qui lui ont permis de s’installer confortablement à la 2e place, la JS Kabylie marque le pas ces dernières semaines en alignant quatre matchs sans victoire, perdant des points précieux dans la course au titre.

Huit points séparent désormais les poulains de Franck Dumas du leader du championnat, l’USM Alger, qui est revenu hier avec un précieux nul de chez l’AS Aïn M’lila (0-0). La JSK, qui s’est présentée sur la pelouse du 20 Août 1955 avec l’esprit de se racheter de ses trois derniers faux pas de suite, à savoir deux nuls à domicile contre l’ASAM et le MCA (1-1) et une défaite chez le PAC (2-0), est revenue encore une fois bredouille en se faisant battre par une équipe du CRB en quête de victoire afin de quitter la zone rouge.

Dans une rencontre d’un niveau médiocre, où les vingt-deux acteurs n’ont pas du tout emballé les milliers de supporters entassés dans les gradins, le CRB a réussi son pari de sortir victorieux et de s’offrir un bol d’oxygène, en quittant pour la première fois de la saison la dernière place au classement général, entretenant encore plus l’espoir de rester en Ligue 1 Mobilis.

Après avoir ouvert la marque à la 5e minute suite à un but contre son camp du défenseur du CRB, Nessakh, les joueurs de la JSK, au lieu de continuer à presser leur adversaire sonné par ce but, ont opté pour la prudence en se repliant au milieu du terrain. Et c’est dans le temps additionnel de la première mi-temps que le même Nessakh parvient à égaliser pour les siens, au grand bonheur des supporters belouizdadis qui n’espéraient pas meilleur scénario.

En deuxième mi-temps, les joueurs du CRB ont carrément assiégé la défense kabyle et après une multitude d’occasions ratées, les Rouge et Blanc ont réussi à marquer le but de la délivrance, grâce à Djerrar qui a trompé le gardien Salhi d’une jolie tête, suite à un corner de Balegh (79’). Une réalisation qui offre trois autres précieux points au CRB qui enchaîne ainsi avec un cinquième match de suite sans défaite.

De son côté, la JSK, qui enregistre une deuxième défaite de suite à l’extérieur après celle face au PAC en cette phase retour, ne sait désormais plus gagner, elle qui reste sur une mauvaise série de quatre matchs sans victoire (deux nuls et deux défaites). Un passage à vide lourd de conséquences pour l’équipe, qui accuse désormais 8 points de retard sur l’USMA qui a engrangé 8 points lors des trois derniers matchs, contrairement à la formation kabyle qui s’est contentée de deux unités seulement.

Certes, la formation kabyle reste toujours à la deuxième place, mais au train où vont les choses, la situation se complique pour les Canaris pour espérer terminer parmi le duo de tête, d’autant que derrière, le Paradou AC (3e, 36 pts), le CSC et le MCA, 4es avec 32 points chacun, sont aux aguets. En ouverture de cette 22e journée, le Paradou AC a mis fin avant-hier à la série d’invincibilité du CS Constantine, en s’imposant (1-0) au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

L’unique but de la partie a été l’œuvre de Benayad (25’), qui a profité d’une mauvaise passe d’un défenseur constantinois. Le PAC, sur sa lancée, enchaîne un sixième succès de suite, toutes compétitions confondues, et conforte du coup sa position sur le podium, à un point de la JS Kabylie (2e, 37 pts). En revanche, le CSC concède sa première défaite depuis l’arrivée à la barre technique du Français Denis Lavagne en décembre. Le dernier revers du champion sortant remontait au 15 novembre à Alger face à l’USMA (2-1).

M. L.