Accueil Sport Les délais d’engagement connus

Ligue de football de Bouira

Les délais d’engagement connus

57

Au moment où les championnats de wilaya de football (Honneur et Pré-honneur) ont été lancés dans d’autres wilayas, la Ligue de Bouira, gérée par un directoire, accuse un retard indéniable. Ainsi, en prévision de la saison sportive 2019/2020, le directoire chargé de la gestion de la Ligue de Bouira vient d’inviter, à travers un avis publié sur le site de la LFWB, les clubs intéressés par la participation au championnat de wilaya pour la saison 2019/2020 à se rapprocher du secrétariat général de la Ligue pour déposer leurs dossiers d’engagement ainsi que ceux des demandes de licences «seniors». Les clubs ont jusqu’à 24 octobre à 17h pour accomplir cette procédure.

Dépassé ce délai, précise-t-on dans le communiqué, aucun dossier ne sera accepté. Par ailleurs, concernant le passage de la commission d’audit et d’homologation des stades, le directoire estime que cette dernière mettra en exergue un programme de passage dès qu’elle aura connaissance des clubs qui prendront part à la compétition officielle. Ainsi donc, la saison sportive 2019/2020 s’annonce d’emblée compliquée. Au rythme où vont les choses, il y a même risque d’une saison blanche étant donné que les clubs ne se bousculent pas jusque-là au portillon du siège de la Ligue. Rencontrés, des présidents de CSA affichent leur hésitation à s’engager à cause du manque de moyens.

Il faut noter que la majorité des clubs de la wilaya de Bouira ne disposent d’aucune entrée d’argent et les subventions octroyées par leurs APC respectives, dans le cadre du BP et du BS, sont estimées insignifiantes. Ceci sachant que certaines APC n’ont aucun fonds à octroyer aux associations sportives. Plus grave encore, «il y aurait rivalité extra sportive entre certains présidents de CSA pour des considérations presque insignifiantes», dit-on. A rappeler que lors de la précédente AGO, tenue en septembre dernier, il a été procédé au dégagement de la commission de candidatures et celle des recours en vue de préparer la prochaine AG extraordinaire élective, dont la date n’a pas été arrêtée à ce jour. Force est de constater que c’est toujours le statut quo, au grand dam des associations et des clubs sportifs locaux.

M’hena A.