Accueil Sport Les supporters ne décolèrent plus

JSM BEJAIA - Après la défaite de leur équipe face au MOB (0 - 2)

Les supporters ne décolèrent plus

180

Décidément, la dernière défaite essuyée par la JSMB face au voisin mobiste, sur le score de 2 à 0, continue de faire des vagues et de susciter l’ire des inconditionnels du club à travers leurs commentaires dans les fiefs de la JSMB et même sur les réseaux sociaux. En effet, ils n’ont pas admis, notamment, le rendement de certains joueurs, les accusant d’avoir facilité la tâche au MOB pour prendre les trois points d’une rencontre pourtant capitale pour les Vert et Rouge dans la course pour leur maintien, en Ligue 2. D’ailleurs, ce énième ratage a relégué la JSMB à l’avant-dernière place avec 24 points à son actif. Le club phare de la Soummam pourrait même se retrouver bon dernier, si l’USMH gagne son match retard contre l’ASMO à Oran. Notons que la 24ème journée du Championnat ne s’annonce pas du tout favorable à Zenasni et Cie, qui devront effectuer un périlleux déplacement chez l’ASK, tombeur de l’OMA, chez lui, samedi dernier (0-1).

Pour revenir à la rencontre de la précédente journée, devant les Vert et Noir, de nombreux fans rencontrés ont exigé l’ouverture d’une enquête pour démasquer, éventuellement, les auteurs de ce qu’ils qualifient de non-match. La preuve, ont-ils encore accusé, l’équipe avait non seulement encaissé deux buts dès le premier quart d’heure de jeu, mais a surtout laissé le champ libre à son adversaire pour gérer à sa guise le reste du temps. Les dirigeants du club, qui avaient motivé les joueurs, la veille du derby, après leur avoir versé deux primes de succès et promis aussi pas moins de 20 millions pour battre le MOB, sont également tenus de prendre ce problème à bras-le-corps, avant qu’il soit trop tard. Le moins que l’on puisse dire, c’est que toutes ces accusations ne peuvent aider l’équipe à retrouver la sérénité dans ces moments difficiles. Même l’entraîneur Saïd Hammouche, qui a refusé toute déclaration à la presse, à l’issue du match, n’a pas échappé aux critiques des ultras du club, lesquels l’ont invité à rendre le tablier. Il lui est reproché, entre autres, de n’avoir rien apporté à l’équipe pendant les sept matchs qu’il a eu à diriger, depuis qu’il l’a prise en main, au début de la phase retour du Championnat. Dans ce contexte, on se rappelle que Hammouche avait quitté le stade, juste après le derby sans rien annoncer à ses joueurs. S’agit-il en fait d’un coup de colère due à la cuisante défaite contre le MOB ou tout simplement d’un divorce qui reste à confirmer ? La question reste posée.
B Ouari