Accueil A la une Les Verts pour un bon départ

CAN 2019 - (Groupe C) Algérie - Kenya, ce soir à 21h00

Les Verts pour un bon départ

119

Les Verts entameront la CAN-2019 ce soir à 21h00 au Caire, en affrontant le Kenya, pour le compte du groupe C.

Un match où la victoire est plus qu’impérative pour les Verts, afin d’engranger de la confiance et mettre les joueurs dans les meilleures dispositions possibles quant à la suite de la compétition.

Mis sous pression depuis sa prise en main de l’équipe, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, mise sur un bon départ durant cette CAN 2019, pour se mettre dans les meilleures conditions psychologiques possibles avant la rencontre du Sénégal, tout aussi importante, pour passer au second tour.

Conscient que ses joueurs ont toujours eu des difficultés à entrer dans une compétition, comme l’attestent les résultats des Verts lors des dernières participations à la CAN et en Coupe du monde, Belmadi insiste beaucoup sur la nécessité d’entamer le parcours par une belle performance ce soir face au Kenya.

C’est pour cette raison que Belmadi rappelle, à chaque fois qu’il le peut, à ses joueurs que la clé de la CAN est dans ce premier match-piège contre une équipe kenyane avide de faire valoir ses atouts et signer son retour sur le plan continental. «Il n’y a pas besoin de se souvenir de la rencontre face au Malawi en 2010 (défaite 3 – 0) pour faire attention au premier match.

En 2017, on a mal débuté le tournoi. Il n’y a plus de petites équipes. Y a qu’à voir le Zimbabwe hier face à l’Égypte», a reconnu hier Belmadi en conférence de presse. Fort de son expérience acquise tout au long de sa carrière professionnelle, Djamel Belmadi sait que l’erreur est de penser d’ores et déjà au sacre et surtout à ce duel révélateur contre le Sénégal avant d’assurer l’essentiel dans ce premier match qui s’annonce important contre le Kenya. Une victoire, qu’importe la manière, permettra aux Verts de mettre pratiquement un pied au second tour et surtout de gagner en confiance avant les prochaines sorties toutes aussi difficiles que la première, dans un continent qui ne reconnait plus les grandes nations ou plutôt où il n’y a plus de places aux petites équipes, surtout dans un challenge à un match.

Côté effectif, les Verts devront évoluer avec pratiquement le même onze qui avait affronté, il y a une semaine, le Mali en amical à Doha au Qatar, avec M’bolhi dans les bois, Atal et Farès comme latéraux, Mandi et Benlamri dans l’axe et Guedioura, Brahimi et Feghouli en milieu de terrain. En attaque, Belmadi devra reconduire le trio Belaili, Mahrez et Bounedjah. Un onze porté sur l’offensive face à une équipe du Kenya réputée pour sa solidité défensive, comme l’attestent les résultats de ses derniers matchs amicaux où elle a encaissé peu de buts.
A. C.