Accueil Sport L’US Sidi Ayad veut réussir sa saison

Pré-honneur Béjaïa

L’US Sidi Ayad veut réussir sa saison

50

Le coach de l’US Sidi-Ayad, Rabah Oudjani, est en train de multiplier les exercices physiques et les matchs amicaux afin que son équipe soit fin prête pour le championnat Pré-Honneur, qui débutera samedi prochain. Pour sa première journée, L’USSA se déplacera à Boudjelil pour damner le pion à l’OS Tazmalt. Actuellement, le club de Sidi-Ayad voudrait rattraper le temps perdu vu qu’il a débuté les entraînements très tardivement à cause de certains problèmes, notamment financiers et infrastructurels. Dans un premier temps, le club n’allait engager que les petites catégories avant que les responsables ne se ravisent et n’engagent l’équipe première qui a pour mission d’aller loin en compétition officielle.

Dans le cadre de sa préparation d’avant-saison, la formation chère à Karim Tala Ighil a joué quelques matchs amicaux. Les derniers l’ont opposée à l’OC Akfadou et à la JS Béjaïa. Des duels sanctionnés tous les deux par deux défaites. Grâce à ce genre de tests, le staff technique pourra peaufiner la préparation de ses joueurs, corriger par la même occasion toutes les lacunes constatées çà et là et, enfin, avoir une idée précise sur le potentiel de chaque élément. Pour leur première sortie de la saison, les gars de Sidi-Ayad sont d’emblée avertis. Ils n’auront pas la tâche facile devant l’OST, une équipe qui affiche déjà une jolie forme et qui s’est fixé l’accession comme objectif. C’est dire qu’Oudjani doit bien affûter ses armes pour dégager un onze conquérant et surtout compétitif.

A quelques jours seulement de ce premier match de championnat, la préparation entame sa dernière ligne droite. Les joueurs, eux, ont juré de tout faire pour débuter la saison avec un résultat probant qui leur permettra de continuer le travail avec sérénité. Ils sont conscients de l’importance de bien démarrer le championnat, en livrant une belle prestation samedi sur le terrain neutre et pourquoi pas s’offrir les trois points mis en jeu. «L’idéal serait de gagner notre premier match en déplacement. C’est une étape très importante que nous devons bien gérer, afin d’assurer un bon début de parcours. Certes, ce sera difficile, mais on doit faire de notre mieux pour ne pas louper notre départ», explique l’entraîneur Rabbah Oudjani.

Tahar H.