Accueil Sport L’USM Annaba en ligne de mire

MO BÉJAÏA - Après la qualification en coupe d’Algérie

L’USM Annaba en ligne de mire

48

Les joueurs du MOB doivent vite oublier le match de coupe pour mieux se concentrer sur celui de samedi prochain contre les Bônois. Les camarades de Mehdi Kadri qui ont peiné samedi dernier au stade du1er novembre de Tizi Ouzou pour arracher leur billet pour les 32es de finale de la coupe d’Algérie, aux dépens du DRB Baraki (1 – 0), ont repris hier après-midi leur bâton de pèlerin sous la houlette du staff technique, en vue de leur prochain rendez-vous en championnat contre l’USM Annaba, entrant dans le cadre de la 14e et avant-dernière journée de la phase-aller.

Les Béjaouis sont dans l’obligation de prendre les trois points en jeu, pour se racheter de leur dernière défaite, certes en déplacement, face à la lanterne rouge du championnat, en l’occurrence l’USMH. Un revers qui a fortement déçu les supporters du club qui exigent désormais la victoire samedi prochain face à l’USMAn. Même le coach Abdelkrim Latrèche, qui n’a pas caché sa déception du rendement de certains éléments en match de coupe contre une équipe de moindre calibre, compte assurément apporter de profonds changements lors de la confrontation du week-end prochain, en vue de donner leur chance à d’autres joueurs.

Une façon de stimuler la concurrence entre ses joueurs pour augmenter les chances de son équipe de vaincre. Le driver béjaoui s’est même laissé emporter, par moments, lors de sa déclaration d’après-match : «La prestation de certains éléments contre le DRBB m’a laissé sans voix, ça ne correspond nullement aux ambitions du club. Nous allons donc songer sérieusement à nous séparer de certains joueurs et en à recruter d’autres durant le prochain mercato si on veut aller loin en championnat cette saison».

Désormais, les capés de Latrèche ont quatre jours devant eux pour parfaire leur préparation avant ce rendez-vous des plus importants pour la suite du parcours. L’occasion pour les Crabes d’assurer leurs chances de se rapprocher davantage du peloton de tête avant la fin de la phase aller.

B Ouari.