Accueil Sport L’USM Béjaïa retrouve la dynamique de succès

Régionale 2

L’USM Béjaïa retrouve la dynamique de succès

48

La traversée du désert la formation de la cité Remla, l’USM Béjaïa, troisième actuellement au classement de la Régionale 2 (groupe A), n’est plus qu’un lointain souvenir. En effet, l’équipe semble avoir repris du poil de la bête ces dernières semaines, puisqu’elle s’est relancée de plus belle dans la course au titre, en remontant à la troisième marche du podium, avec 42 points.

Seules deux unités la séparent du dauphin, l’OS El-Kseur, et 8 du leader, le CM Tidjelabine. Pourtant, tout n’a pas été simple car, à un moment donné, l’USMB a connu une inquiétante baisse de régime, avec, pour conséquence, la perte de points, dont plusieurs à domicile. Des contreperformances qui ont fait passer l’équipe de potentiel candidat à la montée à une formation jouant pour une place honorable.

Heureusement, la thérapie de choc imposée au groupe a amené à une réelle prise de conscience chez l’ensemble de la composante de l’équipe qui, à partir de là, n’a fait qu’enchaîner les bons résultats. Maintenant, les joueurs sont appelés à ne pas lâcher pour espérer décrocher le sésame de l’accession.

Les poulains de Mohamed Aouimeur ont démontré qu’ils demeurent un groupe solide, malgré les derniers revers. La mission est loin d’être aisée mais, avec la dynamique de succès retrouvée, l’équipe chère au président Tahar Louiba peut nourrir de légitimes ambitions de réussir.

Le RC Seddouk en net progrès

Sans tambour ni trompettes, l’équipe du RC Seddouk, pensionnaire de la Régionale 2, s’est refait une petite santé ces dernières journées, en attestent ses récents résultats qui lui ont permis de gagner des places au classement. Présentement, les gars du RCS occupent la 5e marche avec 32 points, ex aequo avec l’ES Timezrit.

Après un début de championnat en dents de scie, marqué par des difficultés d’adaptation au rythme de la compétition, compte tenu de son statut de nouveau promu et de son état de SDF, le RCS a fini, avec la bonne volonté des joueurs et de leur entraîneur Benslimane, de se ressaisir et d’améliorer leur jeu. Sans perdre espoir, les hommes de Kobi se sont remis au travail et ont réussi à changer les données d’une situation devenue inquiétante. Avec abnégation, ils réussiront à quitter la zone des turbulences au terme d’une belle série de résultats positifs.

Samy H.