Accueil Sport «Ne pas s’arrêter en si bon chemin»

Kamel Allam, défenseur du MO Béjaïa

«Ne pas s’arrêter en si bon chemin»

177

Le latéral des Vert et Noir, Kamel Allam, était au four et au moulin, samedi dernier, à l’occasion du derby contre la JSMB. Il avait grandement contribué à la victoire des siens face à leurs voisins (2 – 0).

La Dépêche de Kabylie : Avec du recul, que pensez-vous de la dernière performance de votre équipe aux dépens de la JSMB ?
Kamel Allam :
Avant ce derby, nous étions sous une forte pression et dans l’obligation de bien réagir pour enregistrer un résultat positif. Dieu merci, tout s’est passé comme prévu contre la JSMB dans ce duel que d’aucuns appréhendaient au demeurant, vu la situation des deux équipes qui luttent pour leur survie, en Ligue 2. Cela dit, nous avions surtout préparé ce match comme il se doit et le groupe a fait preuve de beaucoup de solidarité sur le terrain pour l’emporter. C’est tant mieux pour nous, car on avait besoin de gagner pour retrouver confiance.

Cette belle victoire vous a permis aussi de quitter momentanément la zone rouge. Un commentaire ?
Oui, c’est le cas de le dire, mais cela ne veut nullement dire qu’on est sortis de l’auberge. Pour cela, on doit encore conjuguer nos efforts pour aller chercher d’autres points, sachant aussi que la suite sera encore plus rude devant nos prochains adversaires, qui luttent eux aussi pour atteindre leurs objectifs.

Un mot sur l’arrêt de toutes les compétitions officielles décidé par le MJS à cause du danger du coronavirus ?
C’est une décision tout simplement indiscutable dans la mesure où il s’agit de préserver la santé de tous. Dans ce cas, on ne peut parler d’avantages ou d’inconvénients, sportivement parlant, liés à cet arrêt forcé à cause du coronavirus qui se propage dangereusement à travers le monde. Je prie Dieu de nous en épargner.

Un message aux supporters ?
Nos fidèles supporters sont à remercier pour tout le soutien apporté, lors du dernier derby contre la JSMB. En effet, malgré le huis clos, leurs encouragements nous sont parvenus et nous ont aidé à nous transcender sur le terrain pour leur offrir cette belle victoire qui, je l’espère, sera le prélude à une fin de saison heureuse.
Propos recueillis par B Ouari