Accueil Sport Neuf nouveaux terrains en tartan à réceptionner

TIZI OUZOU - Infrastructures sportives

Neuf nouveaux terrains en tartan à réceptionner

158

En souffrance depuis quelques mois avec un arrêt momentané des travaux, pas moins de neuf terrains en tartan seront réceptionnés dans moins de quarante jours. Cela concerne les stades de Tamda, Aïn Zaouia, Abi Youcef, Illoula Oumalou, Assi Youcef, Tala Athmane, Boudjima, Idjeur et Illilten. A signaler que l’information a été communiquée par le superviseur et coordinateur des chantiers sur le point d’achèvement : «les travaux ont redémarré à travers tous les chantiers et la livraison de pas moins de neuf terrains ne va pas tarder à se faire. Nous nous sommes fixés un délai variant entre 10 et 40 jours au maximum. Les travaux des terrains de Tamda, Aïn Zaouia, Abi Youcef, Illoula Oumalou et Assi Youcef sont presque achevés.

Il ne reste que quelques retouches à faire. Ils seront livrés dans une quinzaine de jours. Pour les stades de Tala Athmane et Boudjima, on vient de réceptionner le PVC. Une fois ce dernier mis en place, nous allons passer sans tarder au gravier, puis au goudron et à la pose du tartan. Cela va demander une quarantaine de jours sans plus. Je pense qu’on sera dans les délais impartis. Pour le stade d’Idjeur, on s’est fixé aussi le même délai pour sa livraison. En ce qui concerne le terrain d’Illilten, cela va prendre un peu plus de temps. Mais un effort sera fourni pour achever dans les meilleurs délais les travaux, au niveau des vestiaires.

En tout cas, la machine est bien huilée pour honorer les délais que nous nous sommes fixés afin de livrer ces terrains dont la réception est très attendue par les populations des localités concernées.» Une bonne nouvelle qui va réjouir les jeunes de ces communes, notamment les adeptes du sport roi qui auront ainsi un cadre idéal pour s’adonner à la pratique de leur sport favori. Pour rappel, depuis 2010 jusqu’à ce jour, de nombreux terrains en gazon synthétique ont été livrés et rendus opérationnels.

Il s’agit des terrains d’Oukil Ramdane, Draâ El Mizan, Boghni, Tizi Gheniff, Frikat, Ouadhias, Aït Bouadou, Mechtras, Ouacif, Larbaâ Nath Irathen, Mekla, Tizi Rached, Azazga, Azeffoun, Yakourene, Ifflissen, Tigzirt, Mizrana, Makouda, Aït Aïssa Mimoun, Ouaguenoun, Béni Douala, Aït Mahmoud, Fréha, Timizart, Tadmaït, Draâ Ben Khedda, Aït Yahia Moussa, Tirmitine, Zekri et Polyvalent. Il faut ajouter à ceux-là les terrains de Bouzeguène et d’Iferhounene.

Cela a permis aux amoureux de la balle ronde de la wilaya, qui ont souffert durant des années du manque flagrant, en Grande-Kabylie, d’infrastructures sportives, de s’exercer, s’épanouir mais aussi exprimer leur talent dans de meilleures conditions et progresser. En effet, plus de 10 000 licenciés sont enregistrés dans les différentes divisions, sans compter les pratiquants non structurés se comptant par milliers.

S Klari