Accueil Sport Niati boude l’entraînement

Niati boude l’entraînement

JSM Béjaïa

40

Alors que l’ensemble des joueurs ont repris du service avant-hier après-midi sous la houlette du staff technique, Belkacem Niati a refusé de s’entraîner, malgré les garanties données par la direction du club de procéder à la régularisation financière de tous les joueurs dès aujourd’hui, jeudi. Pour rappel, tous les éléments grévistes, qui avaient rencontré le boss Boudjeloud, ont accepté la proposition de la direction de percevoir graduellement leur argent de la saison passée.

De son côté, le coach en chef, Mohamed Lacet, qui a dû faire contre mauvaise fortune bon cœur, ne dispose désormais que de quarante-huit heures de temps pour assurer la meilleure concentration à son groupe, en vue du rendez-vous de samedi prochain contre le WAT. Le technicien algérois n’a pas manqué d’afficher son mécontentement suite à la dernière sortie de ses poulains pour revendiquer leur argent.

«Prendre le WAT au sérieux»

L’entraîneur Béjaoui craint en effet des retombées négatives de cette action sur le rendement d’ensemble de son équipe dès ce week-end face au Widad de Tlemcen pour le compte de la première journée du championnat. «Même si les revendications financières des joueurs sont tout ce qu’il y a de légitime, il n’en demeure pas moins qu’il faudra trouver d’autres méthodes plus appropriées pour réclamer son dû. Nous nous sommes préparés pendant plus d’un mois et nous avons déjà tiré beaucoup de satisfactions de tout le travail effectué. Et malgré toute l’agitation des derniers jours, nous tablons quand même sur une bonne entame de la nouvelle saison», a-t-il déclaré.

À propos de l’absence des supporters à cette confrontation, en raison du huis clos infligé au club Béjaoui suite aux incidents ayant émaillé la finale de la coupe d’Algérie contre le CRB, notre interlocuteur ajoutera : «Nous regrettons l’absence de notre public, mais les joueurs devront se transcender et trouver les ressources nécessaires pour bien s’en sortir, d’autant qu’on jouera chez nous. Un résultat positif contre la WAT serait le meilleur scénario pour entrevoir la suite avec beaucoup de sérénité, ce qui constituera la meilleure des motivations. Nous devrons coûte que coûte nous imposer face au WAT».

À propos justement de cet adversaire, Lacet dira : «Le WAT est une équipe coriace qui fera sans aucun doute partie du lot des équipes qui joueront les premiers rôles cette saison. À nous d’être à la hauteur des espoirs placés en nous, en réussissant nos débuts en championnat dès ce premier match».
B Ouari