Accueil Sport «Nos chances restent intactes pour le titre»

AHMED AÏT ABDESLAM, défenseur de la JSK

«Nos chances restent intactes pour le titre»

740

Aligné en tant que défenseur axial à la place de Saâdou, blessé, le jeune défenseur de la JSK, Ahmed Aït Abdeslam, a fourni, samedi dernier, une prestation de haut niveau face à l’ESS.

La Dépêche de Kabylie :Vous avez enregistré un match nul devant l’Entente. Que pensez-vous de ce résultat ?
Aït Abdeslam :
C’était une rencontre difficile devant une bonne équipe mais le match nul est un bon résultat pour nous, tout en sachant qu’on pouvait revenir avec les trois points. Certes, on s’est créés des occasions nettes de scorer, mais la chance n’était pas de notre côté pour les concrétiser. Néanmoins, ce point du nul est un bon résultat, car on est toujours sur le podium. Il nous reste encore 8 matchs à jouer. Inch’Allah, on enregistrera d’autres bons résultats.

Étant donné qu’il y avait de la place pour une victoire, lors de cette rencontre, ne pensez-vous pas que vous avez perdu deux points ?
Oui, on peut dire ça, mais notre adversaire pouvait aussi nous marquer et on aurait perdu. En tout cas, ce point ramené est positif, malgré le fait, comme je l’ai dit, qu’on pouvait revenir avec la victoire, vu les occasions qu’on s’est créées.

Sur le plan individuel, vous vous êtes illustré en jouant dans l’axe. Un commentaire ?
J’ai déjà évolué dans l’axe de la défense dans les catégories jeunes, mais c’est la première fois que je joue dans ce poste avec les seniors. J’ai remplacé mon coéquipier Saâdou, blessé, auquel je souhaite d’ailleurs un prompt rétablissement. A présent, je reste à la disposition du coach et je ne lésinerai pas sur les efforts pour aider mon club à chaque fois qu’il aura besoin de mes services. Je remercie le staff technique, à sa tête Zelfani, pour sa confiance et je ferai tout pour être à la hauteur.

Quelles sont les chances de votre club de jouer le titre à huit journées de la fin de la saison ?
Avec ce match nul face à un concurrent direct, nos chances restent intactes de jouer le titre. Il nous reste huit rencontres à disputer et on fera tout ce qu’il faut pour récolter le maximum de points. On gérera match par match, en jouant pour la gagne à chaque fois.

Le Championnat est à l’arrêt forcé au moins jusqu’au 5 avril prochain, après la décision du MJS. Qu’avez-vous à dire sur ce point ?
Le monde vit une situation exceptionnelle avec ce virus et la vie humaine est prioritaire avant tout y compris le sport, qui reste un loisir. On est des professionnels et on doit respecter les mesures de précaution à la lettre. Il y a des salles et on s’y entraînera pour préserver notre forme.

On vous laisse le soin de conclure…
On demande à nos supporters de rester derrière l’équipe et de continuer à la soutenir. En tant que joueurs, nous savons très bien qu’ils attendent beaucoup de nous. A cet effet, on ne lésinera pas sur les efforts pour les satisfaire.
Propos recueillis par Mustapha Larfi