Accueil Sport «Nos résultats sont encourageants»

HANDBALL - Arib Mohand-Akli, vice-président de l’ES Seddouk

«Nos résultats sont encourageants»

91

Le vice-président de l’ES Seddouk, club de handball, parle dans cet entretien des résultats enregistrés par les catégories existantes au club et des perspectives pour les prochaines saisons.

La Dépêche de Kabylie : Pour ceux qui ne connaissent pas votre club, présentez-nous l’ESS en quelques mots ?
Arib Mohand-Akli : L’Esperance de Seddouk est un club formateur par excellence et ce, à tous les niveaux. Il a été créé en 1996 sous le nom du RCS mais dont l’appellation a changé trois ans après, soit en1999, pour devenir Esperance Seddouk. Le club est placé dans les premiers rangs sur le plan de la réussite au niveau local. D’ailleurs, chaque année ou presque, toutes nos catégories atteignent les finales de coupe de wilaya.

Justement, parlez-nous des résultats enregistrés cette année par l’ESS ?
De prime abord, les résultats sont satisfaisants. En senior (dames), on a terminé 4è au championnat régional. La même place occupée par les seniors (hommes) dans le même palier de la régionale, alors que c’est la première expérience pour cette catégorie. Pour ce qui est des jeunes catégories, elles sont classées premières en championnat wilaya, sans oublier que trois catégories (U12, U14 et U16) ont atteint les finales de coupe de wilaya. Enfin, les minimes (U16) ont remporté la coupe d’Algérie et ce, pour la deuxième année consécutive.

Un avis par rapport à ces jeunes catégories qui ont montré de belles choses depuis l’entame de la saison ?
Nous avons des jeunes capables de bien faire et d’aller de l’avant, et pourquoi pas honorer les couleurs du club à l’avenir. Si je vous parle de la coupe de wilaya, atteindre les finales avec trois catégories est déjà un bon signe. En tous les cas, c’est devenu une tradition et ce, après le lancement du grand projet du club, soit depuis 2012.

Un mot sur les moyens dont dispose l’ESS…
Je dois dire que tous les résultats obtenus et tous ces exploits sont acquis avec des moyens très faibles. Pour information, Seddouk n’a pas de salle en 2019. D’ailleurs, les entraînements sont effectués dans un stade dont la surface de jeu est en béton. Les subventions accordées sont très faibles par rapport aux besoins réels du club et de ses objectifs. Malgré cela, les jeunes sont déterminés à aller de l’avant et je profite de l’occasion pour lancer un appel aux autorités pour qu’elles nous réalisent cette salle dont les jeunes Seddoukois rêvent depuis longtemps.

On vous laisse le soin de conclure…
Au nom de la direction de l’ESS, je remercie tous ceux qui nous ont aidés de près ou de loin sur le plan financier. Comme je remercie les élus de l’APC et la population de Seddouk qui nous suit partout. Je lance un appel aux entreprises afin qu’elles nous accompagnent dans notre projet sportif. Enfin, un appel aux autorités locales pour nous venir en aide. Ce club est un bijou rare que nous devons tous garder.

Entretien réalisé par Rahib Medhouche