Accueil Sport «Notre accession est méritée»

REZAK MESSAFRI, milieu de terrain de l’Olympique Akbou

«Notre accession est méritée»

103

Le milieu de terrain de l’Olympique Akbou, Rezak Messafri, est considéré par les fans comme l’un des artisans de l’accession du club en Régionale 2, après avoir dominé le championnat Honneur Béjaïa.

La Dépêche de Kabylie : Vous avez réalisé un excellent parcours en championnat Honneur de Béjaia avec à la clé une accession en Régionale 2. Un commentaire ?
Rezak Messafri
: Cette belle performance est due au travail que nous avons réalisé depuis le début de l’exercice. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 26 victoires, 01 nul face à Sidi Aïch et 01 défaite devant Gouraya de Béjaïa, en 28 matchs. Notre attaque crache le feu, en marquant 100 buts, et notre défense, la meilleure, n’a encaissé que 14 buts, ce qui n’est pas à la portée du premier venu. L’accession a été notre principal objectif depuis le début de la saison et on l’a atteint. Ce fut le couronnement logique de tout un projet et des efforts fournis par tout le monde. On mérite vraiment cette consécration.

Avez-vous trouvé des difficultés pour atteindre cet objectif ?
Pas du tout, bien au contraire. On a survolé le Championnat. Il n’y avait pas d’adversaires qui nous ont vraiment gênés. Je vais même un peu plus loin pour dire qu’on n’a pas rencontré un adversaire capable de nous poser problème. Preuve en est, l’écart de 20 points qui nous sépare du second. Les joueurs étaient super-motivés, ils se sont dépensés sans rechigner. Bref, nous avons amplement mérité cette accession.

D’où vient cette force qui a propulsé l’équipe ?
Elle réside tout simplement dans le bon recrutement et la sérieuse préparation d’avant-saison ponctuée par de nombreux matchs amicaux. L’accession est le fruit d’un grand travail réalisé par tout un groupe : entraîneur, joueurs et dirigeants. Chacun a accompli sa mission comme il se doit sans tricher. Il y a avait aussi un esprit de solidarité au sein du groupe, sans oublier l’aide moral et financière du président Karim Takka.

Les supporters ont, eux aussi, beaucoup contribué à cette accession. Quel message voulez-vous leur transmettre ?
Exactement. Je profite de cette occasion pour remercier les supporters qui n’ont pas cessé de nous soutenir depuis le début de la saison. Ils étaient présents en force lors de chaque match mais surtout lors de nos différents déplacements.

Qu’en est-il de votre avenir à l’OA ?
Pour le moment, je ne peux pas répondre à cette question. Je pense qu’il faut un temps pour chaque chose. Savourons d’abord ce sacre. Ensuite, on verra. Je veux profiter de ces jours de repos pour récupérer et des soirées de Ramadhan avec les copains. Il faudra attendre un peu. Je pense que c’est une question de destin. Sinon, je me plais à l’OA et j’attends ma rencontre avec la direction pour être fixé sur mon avenir.

Entretien réalisé par Samy H.