Accueil Sport «Notre place est en Régionale 2»

HONNEUR BOUIRA - Ali Hamza, président du HC Aïn Bessam

«Notre place est en Régionale 2»

58

Le Hamzaouia de Ain Bessam, qui évolue dans le groupe A du championnat Honneur de Bouira, occupe la première place devançant deux sérieux concurrents, à savoir la JS Bouaklane et le DRB Kadiria.

Même s’il reste encore plusieurs journées à jouer et que l’accession en Régionale 2 n’est pas gagnée d’avance puisqu’il faut passer par les play-offs qui se joueront entre les deux premiers du groupe A qui comptabilise 14 équipes et les premiers des groupes B et C qui comptabilisent respectivement 9 et 7 équipes, le président de CSA du Hamzaouia, Ali Hamza, estime que son équipe est en phase de mettre le paquet pour non seulement terminer à la première place, mais aussi pour remporter les play-offs et accéder en Régionale 2, où évoluait le club il y a trois saisons. «La place de l’équipe est en Régionale 2.

Je suis à ma troisième saison à la tête du Hamzaouia, nous avons hérité d’une situation chaotique, une dette colossale laissée par l’ancien bureau qui n’a même pas fait de bilan», dira-t-il. «Je vous assure que notre club n’a bénéficié d’aucune subvention depuis l’entame de la saison, on attend toujours le bon geste des autorités locales et de wilaya. Sur le terrain, les résultats sont probants.

Aucune défaite, seulement deux matchs nuls, nous avons remporté l’ensemble des rencontres. La concurrence est, certes, très rude avec les équipes de la JS Bouaklane et le DRB Kadiria ainsi que le Bordj Hamza de Bouira, mais on continue de travailler avec abnégation et une totale concentration pour rester à la tête du classement. Nous disposant d’un jeune effectif dont la majorité est composé de joueurs du cru», enchaine t-il.

«À ce jour, aucune indemnité n’est octroyée aux joueurs. On les motive avec des primes de matchs, une prime pour chaque victoire. À chaque fois, il faut faire toute une gymnastique pour se débrouiller de l’argent, cela permet de maintenir les joueurs en pleine motivation. Il reste plusieurs rencontres à disputer, donc autant de boulot pour maintenir le groupe dans cette même dynamique et concentration pour réaliser notre objectif», conclut-il.

M’hena A