Accueil Sport «On a les moyens pour arracher la qualification»

HUBERT VELUD, entraîneur de la JSK

«On a les moyens pour arracher la qualification»

334

Le cocha de la JSK, Hubert Velud, croit dur comme fer en les chances de son équipe de revenir avec la qualification même s’il reconnait la difficulté de la mission face à une solide équipe de Horoya Conakry. «On s’est imposés par 2 buts à 0 chez nous, mais ce match retour ne sera pas facile. Je connais bien l’Afrique et on ne sait pas ce qui va se passer. On a les moyens pour arracher la qualification et on fera tout pour l’avoir, mais notre mission ne sera pas aisée. Après ce qui s’est passé lors de la rencontre face au CRB, j’ai parlé avec mes joueurs pour les remobiliser en prévision de ce match et j’espère qu’on arrachera le billet qualificatif pour la phase de poules.

On regrette les événements fâcheux qui ont émaillé la rencontre face au CRB, mais la plupart des supporters ont eu un comportement exemplaire. Il n’y a eu que quelques pseudos supporters qui ont semé la pagaille. Mais ces derniers ont pénalisé non seulement l’équipe, mais aussi les supporters qui ne pourront pas assister pendant quatre journées aux matchs de leur équipe à domicile. On n’a pas été bons lors du match face au CRB, mais on fera tout pour se ressaisir face au Horoya Conakry. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend et ils feront tout pour relever le défi», a déclaré Velud avant-hier à l’aéroport d’Alger, juste avant le départ de l’équipe pour Conakry.

Le technicien français qui devra se passer des services de Banouh et Juma pour blessure, appréhende surtout l’état de la pelouse où se déroulera la rencontre. «Ce que je ne maîtrise pas aujourd’hui, c’est la qualité ou non du terrain qui est un élément important pour nous. La CAF est là pour faire respecter les choses. Lors du match face à El Merreikh du Soudan, nous avons énormément souffert de l’état pitoyable de la pelouse. On s’est bien préparés pour Conakry, mais les matchs se jouent sur le terrain, même s’il y a des pressions en dehors du rectangle vert. Ce qui compte pour nous, c’est ce qui se passe sur le terrain.

Les joueurs qui seront alignés doivent sortir le grand jeu, bien respecter le système tactique qu’on a travaillé depuis le début de la saison. Cela va se jouer là-dessus. Bien sûr qu’il y aura beaucoup de pression, on connaît l’Afrique, mais je le répète, nous avons l’équipe pour jouer en Afrique. Nous avons une très bonne troupe forte mentalement. On ira à Conakry pour chercher la qualification», a-t-il ajouté.

M. L.