Accueil Sport «On aurait pu jouer l’accession, si…»

Youcef Ouafi, entraîneur de l’Olympique Taourirt Mokrane

«On aurait pu jouer l’accession, si…»

119

L’entraîneur de l’Olympique Taourirt Mokrane, Youcef Ouafi, se dit satisfait des résultats réalisés par l’équipe cette saison et évoque, dans cet entretien, son avenir avec l’équipe.

La Dépêche de Kabylie : Un mot sur le parcours de l’OTM cette saison ?
Youcef Ouafi
: Le parcours de l’OTM est honorable pour une première en division honneur. On a pu finir à la 5e place au classement général derrière le DCB, la JSB, le CAF et l’AC Yakouren. C’est un parcours positif, surtout que le niveau du championnat honneur de cette saison était bon.

Vous avez déclaré que l’OTM pouvait jouer l’accession lors de la deuxième phase du championnat. Qu’est-ce qui a manqué pour atteindre cet objectif ?
Certes, les responsables du club ont fixé comme objectif l’accession et ont misé sur ça dès le début, mais personnellement j’ai pris le train en marche et ce n’est qu’après la 7e journée que j’ai rejoint la barre technique de l’OTM, qui était en retard de 9 points du leader qui était la JS Boukhalfa. Donc, c’était vraiment compliqué surtout que les équipes du haut du tableau carburaient bien, tels que la JS Boukhalfa, le DC Boghni, le CA Fréha et l’AC Yakouren, mais on a cru en nos chances et on a joué nos chances à fond et au final on a occupé la place qu’on méritait.

Pensez-vous que le manque de moyens financiers était derrière ce ratage ?
Pour être clair, les joueurs de l’OTM, toutes catégories confondues, n’ont manqué de rien. Les dirigeants du club ont mis tous les moyens nécessaires à la disposition des joueurs et des entraîneurs. Donc, de ce côté, on n’a pas à se plaindre.

Qu’en est-il de votre avenir à la barre technique de l’OTM ?
Mon avenir à la barre technique de l’OTM, je n’en sais pas trop. On vient tout juste de finir la saison, le prochain exercice est un peu loin et le dernier mot revient à la direction du club. Donc d’ici là, on verra bien.

Un mot pour conclure…
Je tiens à remercier l’ensemble des dirigeants du club pour leur apport, tout comme les joueurs qui étaient sérieux durant toute la saison. Chapeau aux supporters qui ont soutenu l’équipe et, enfin, ma plus grande satisfaction c’est d’avoir travaillé en duo avec Rabah Habes avec qui le courant passait très bien. Au passage, je félicite le DC Boghni pour son accession en Régionale 2.
Entretien réalisé par Massi Boufatis