Accueil Sport «On doit battre l’ES Ben Aknoun»

KAMEL ACHOURI, entraîneur de l’IB Lakhdaria

«On doit battre l’ES Ben Aknoun»

67

L’IB Lakhdaria recevra cet après-midi l’actuel leader de la DNA, l’ES Ben Aknoun. Un véritable test pour les protégés du coach Kamel Achouri, qui répond à nos questions dans cet entretien.

La Dépêche de Kabylie : Dans quel état d’esprit vous avez préparé la rencontre face au leader, Ben Aknoun ?
Kamel Achouri :
Comme les précédentes rencontres, c’est-à-dire, dans une grande concentration et détermination. Ce qui compte c’est d’empocher les trois points quel que soit notre adversaire. Les joueurs affichent une grande volonté pour donner le meilleur d’eux-mêmes devant la meilleure attaque du championnat et essayer de les freiner en remportant le match.

Après quatre rencontres jouées loin de votre fief, ne craignez-vous pas que, physiquement, les joueurs ne soient pas prêts ?
Il est vrai que les quatre rencontres abordées en dehors de nos bases, faute de l’homologation du stade de Lakhdaria, étaient difficiles et fatigantes. Mais, heureusement, on s’en est bien sortis. Les jeunes ont démontré qu’ils pouvaient tenir le coup. Évidemment, il faut souligner le soutien et le précieux apport du public qui s’est déplacé en force lors des quatre rencontres. Présentement, l’équipe a bien récupéré et sera prête physiquement et surtout mentalement pour son prochain match.

L’IBL retrouve son stade, mais la rencontre aura lieu à huis clos…
C’est vraiment dommage. On aurait bien souhaité disputer cette rencontre en présence de notre public. Elle aurait été une véritable fête du football sans le huis clos. Mais bon, ce qui importe pour nous aujourd’hui, c’est qu’on doit rester concentrés et bien négocier cette rencontre pour faire le match qu’il faut. L’ES Ben Aknoun sera une motivation pour les joueurs. On est conscients de la difficulté de la rencontre face à une équipe qui est meilleure que nous sur le plan physique, mais je reste confiant, on aura notre mot à dire, surtout lorsque je vois toute cette solidarité et volonté qui règnent au sein du groupe.
Entretien réalisé par M’hena A.