Accueil Sport «On ne dérogera pas à la règle !»

KHELIFA BELLADJEL, défenseur de l'US Béni Douala

«On ne dérogera pas à la règle !»

169

Le défenseur central de l’US Béni Douala, Khelifa Belladjel, se dit satisfait des conditions de travail et reste persuadé qu’avec le second stage de Béjaïa, l’équipe ira de l’avant.

La Dépêche de Kabylie: Comment s’est déroulé le stage à Béjaïa? Khelifa Belladjel: Tout s’est bien passé pour nous et toutes les conditions ont été mises à notre disposition par la direction du club et les responsables de cet établissement. Rien ne nous manquait et on a travaillé avec beaucoup de sérieux et avec l’objectif d’être au top au coup d’envoi de la saison.

Pensez-vous que l’équipe sera prête d’ici le début du championnat, prévu le 7 septembre prochain ?
Le staff technique à sa tête Rezki Amrouche et son adjoint Lamara Douicher, sans oublier le coach des gardiens Alik Djamel, ainsi que les dirigeants font de leur mieux pour que l’équipe soit fin prête. Nous les joueurs sommes décidés à tout donner matin et soir pour répondre à leurs larges attentes. On est sur la bonne voie et je crois qu’on sera au rendez-vous le 7 septembre et avec d’autres matchs amicaux dans les jambes, on gagnera en cohésion dans le jeu.

L’USBD a joué l’accession lors des trois dernières saisons. Avec cet effectif, êtes-vous capables de rivaliser avec les autres prétendants cette saison encore pour l’accession ?
Il est encore prématuré d’évoquer quoi que ce soit. Il faut tout d’abord commencer la saison et jouer au moins la phase aller, pour faire le point et voir si on sera capables de jouer l’accession ou pas. Mais je vous dis dès maintenant, l’USBD joue toujours les premiers rôles et ne va pas déroger à cette règle.

Sur le plan individuel, quel est votre objectif ?
Je tâcherai de donner le meilleur de moi-même, pour progresser et aller de l’avant. Je ferai mon possible pour contribuer à la réalisation des objectifs du club et pourquoi pas, faire accéder l’US Béni Douala, en ligue deux professionnelle. C’est là mon souhait le plus cher et je veux aussi évoluer dans un club de ligue une, car j’ai les capacités d’évoluer dans un club de l’élite.

On vous laisse le soin de conclure ?
On travaille sans relâche sous la houlette du coach Amrouche et on tient aussi à remercier le préparateur physique Rahim Halata, avec lequel on a accompli du bon travail. Avec le soutien de tout le monde, l’US Béni Douala aura fière allure cette saison en division national amateur.
Entretien réalisé par Massi Boufatis