Accueil Sport «On se ressaisira face à l’USMH»

JSM BÉJAÏA - Haddou Moulay, entraîneur-adjoint

«On se ressaisira face à l’USMH»

92

L’assistant de Bouakaz, Haddou Moulay, estime que son équipe aurait mérité mieux lors du match de jeudi dernier contre l’ASK (0 – 0) au vu, affirme-t-il, de la nette amélioration constatée dans son jeu. Toutefois, il concède que beaucoup de travail attend le groupe pour régler ses soucis offensifs.

La Dépêche de Kabylie : Un mot sur le récent faux pas concédé à domicile contre l’ASK (0 – 0) ?
Haddou Moulay :
Je crois que nous avons fait le maximum pour gagner ce match face à un adversaire qui ne nous a guère facilité la mission sur le terrain. Mais cela ne nous a pas empêchés de nous créer de nettes occasions de scorer durant toute la partie. Hélas, le résultat n’a pas suivi. Cela étant dit, et sans vouloir me justifier outre mesure, je crois que le report du dernier derby face au MOB avait fait son effet car, comme tout le monde le sait, rien ne peut remplacer la compétition officielle. Mais il faut avouer tout de même que notre équipe a montré un niveau de jeu acceptable où il ne manquait que la touche finale pour remporter le match. Sur ce, il va falloir continuer à travailler pour régler ce manque d’efficacité devant les bois adverses. Ceci dit, on doit désormais tourner la page de ce semi-échec et se concentrer sur le reste du parcours.

Justement, comment appréhendez-vous le match de retard de mardi (demain, ndlr) contre l’USMH ?
Ce sera sans doute difficile face à une équipe qui n’est pas mieux lotie que nous. En effet, l’USMH qui vient d’engager un nouvel entraîneur (Ahmed Slimani, ndlr) fera tout pour provoquer le déclic contre nous. Toutefois, la situation de notre adversaire nous importe peu car, nous aussi, on se déplacera au stade d’El Harrach dans le seul but de récupérer les deux points perdus face à l’ASK. Il est vrai que nous n’avons pas suffisamment de temps pour nous y préparer en conséquence, mais je reste confiant en notre équipe à revenir avec un résultat positif dans les bagages.

Un message à adresser aux supporters…
Je dois dire en premier lieu que la colère de nos chers supporters après le dernier match nul concédé sur notre terrain était tout à fait compréhensible. Mais je sais qu’au fond, ils aiment leur équipe par-dessus tout et croient surtout en elle pour leur procurer de la joie à l’avenir. Sur ce, je leur demande d’être patients avec nous et les rassure que le groupe est résolument déterminé à se ressaisir dès notre prochaine sortie contre l’USMH.

Propos recueillis par B Ouari