Accueil Sport Qui sera le futur entraîneur ?

MO BÉJAÏA - Biskri, Hamouche et Leknaoui contactés

Qui sera le futur entraîneur ?

173

Malgré la victoire de samedi dernier contre le MCEE et les trois précieux points empochés, les supporters sont unanimes à dire que le rendement de l’équipe était au-dessous des capacités de certains joueurs qui composent l’effectif cette saison. Le technicien Kamel Adrar, qui a coaché le dernier match, n’a pu trouver les solutions à certains problèmes que l’équipe adverse a créés, à cause notamment du manque d’expérience et de courage de prendre certaines décisions au moment opportun.

Ceci a poussé les supporters à réagir à la fin du match, demandant au président Adrar de recruter rapidement un entraineur capable d’encadrer ce groupe qui renferme des éléments pétris de qualités et qui peuvent exploser au cours de la saison. La direction de son côté n’est pas restée les bras croisés. Elle est toujours en contact avec certains techniciens qui répondent au profil recherché. D’après une source proche des affaires du club, plusieurs noms circulent dans la maison MOB, comme ceux de Biskri, Hamouche Said et Leknaoui, ce dernier ayant été contacté après sa démission de l’USB.

La même source nous apprend même qu’un manager algérien aurait proposé un technicien de la Jordanie, sans pour autant nous dévoiler le nom dudit technicien. Concernant la reprise, elle devait avoir lieu hier soir au stade de l’unité maghrébine, pour préparer la prochaine sortie à Arzew, samedi prochain, où les crabes affronteront l’OMA local, pour le compte de la 7ème journée de la Ligue 2. Côté effectif, il est fort possible que Djamel Rabti reprenne avec le groupe, après que la blessure s’est avérée moins grave que craint. Concernant les Naas et Soltane, ils poursuivront leur convalescence, en attendant le feu vert du staff médical pour reprendre les entraînements.

Sur un autre volet, nous avons appris que le président Adrar tenterait de convaincre certaines compétences qui gravitent autour d’intégrer le conseil de gestion qui sera installé dans les prochaines jours. Le MOB est en effet dépourvu de plusieurs commissions indispensables pour le bon fonctionnement de tout club, telles la commission de discipline et celle du sponsoring, ainsi qu’un chargé de communication.

L’absence d’une commission de sponsoring et marketing a en effet pénalisé le club qui n’a renouvelé aucun contrat de sponsor pour le moment après 6 journées de championnat. Un fait assez grave, surtout que plusieurs logos d’entreprises sont portés sur les maillots des joueurs. Ce manque d’aide financière fait que le club n’arrive plus à subvenir à ses besoins et la grève des joueurs le début du mois passé est le symptôme d’une saison qui s’annonce difficile.

Z. H.