Accueil Sport Retour gagnant de la JSK

LDC AFRIQUE - Vainqueur (1 - 0) contre Al-Merreikh

Retour gagnant de la JSK

307

Ce retour gagnant en Ligue des Champions, après une décennie, d’absence, a mis en confiance les Jaune et Vert pour la suite de la compétition.

Après leur victoire aux dépens de la formation d’Al-Merreikh pour le compte du match aller de la Ligue des champions d’Afrique, vendredi dernier, les Lions du Djurdjura sont désormais dans le bon couloir. En effet, ce retour gagnant en Ligue des Champions, après une décennie d’absence, a mis en confiance les Jaune et Vert pour la suite de la compétition.

Engagés sur trois fronts, ils avaient grandement besoin de débuter avec un succès bon pour le moral d’un groupe remanié à 60 % et qui faisait sa première apparition officielle sur le terrain. Vendredi dernier, les hommes du coach Velud n’ont pas déçu. Ils ont répondu présents face aux Soudanais pas faciles à jouer. Les camarades de Bencherifa étaient, en effet, à la hauteur des attentes, notamment en première mi-temps, en prenant le dessus sur leur adversaire du jour.

Ayant entamé la rencontre sur des chapeaux de roue, les Canaris se sont comportés d’entrée comme de véritables conquérants devant les Soudains, lesquels se sont procurés une première occasion dès la deuxième minute sur une erreur d’appréciation des défenseurs locaux, avant de prendre de l’eau et subir les assauts des Jaune et Vert, très en verve et menaçants devant les buts.

Les coéquipiers de Bounoua se procureront alors une bonne brochette d’occasions nettes. Mais il a fallu attendre la 44’ pour voir l’enfant de Bouira, Rida Bensayah, ouvrir la marque et faire exploser les gradins de joie. En seconde période, les Lions du Djurdjura, qui faisaient face à un adversaire plus remuant, étaient plus dangereux et plus percutants. Ils se sont alors créés des occasions de buts tous faits. Malheureusement, l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Les Kabyles auraient pu aggraver la marque à plusieurs fois et prendre une bonne option pour la qualification au prochain tour, en vain.

Belgherbi par deux fois, Banouh, Hamroune et Addadi ont, pour leur part, bien des regrets à nourrir pour avoir raté des balles de but qui ne demandaient qu’a être poussées dans la cage du portier soudanais archi battu sur les actions. C’est dire que sur l’ensemble du match, les Canaris méritaient beaucoup mieux. Mais la victoire acquise par la plus petite des marges est toujours bonne à prendre pour les gars de Velud, qui connaissent la difficulté qui les attend au match retour. Une seconde manche qui s’annonce des plus ardues pour les Kabyles, sommés de se mettre au double carburateur pour espérer chiper le billet de la qualification aux Soudanais, intraitables chez eux.

Place au NA Hussein Dey

Après avoir bénéficié de deux jours de repos et avoir passé la fête de l’Aïd en famille, au lendemain de leur match face à Al-Merreikh, les camarades d’Addadi se sont donné rendez-vous, hier en début de soirée, au stade du 1er-Novembre. Une reprise qui s’effectuera, en prévision du mach de jeudi prochain face au NAHD. Une joute comptant pour la 1ère journée du Championnat que les Canaris doivent impérativement bien négocier afin de se rassurer pour la suie du parcours. Les joueurs, qui ont montré de très bonnes dispositions, vendredi, face aux Soudanais, ne devraient pas laisser filer l’occasion de confirmer leur bonne santé devant les Sang et Or.

Quant au coach en chef, il aura devant lui deux journées pour opérer les réglages qu’il faut, notamment en défense. Un compartiment qui a quelque peu flotté, lors du dernier match. Le technicien français, qui se dit optimiste pour la suite du parcours, va assurément mettre en place, lors de l’ultime séance prévue pour demain, une stratégie de jeu à même de permettre à son équipe de réussir son entame de Championnat. Une victoire au cours de cette rencontre donnera plus d’assurance à son groupe, en prévision du prochain mach qui se jouera à domicile face à l’US Biskra mais surtout de la manche retour devant Al-Merreikh.
Z. L.