Accueil Sport Un club «SDF»

IRB Bouhamza

Un club «SDF»

110

La direction de l’IRB Bouhamza, à sa tête le président Kamel Bechri, a décidé de n’engager que les jeunes catégories (U15 et U 17) dans le championnat de Béjaïa. Après avoir réglé les frais d’engagement, les U15 et 17 ont été versées dans le groupe 4, en compagnie du RSC Akhenak, la JS Ichelladhan, l’ASS Akbou, l’OC Taslent, l’US Beni-Mansour, le CS Boudji et la CS Protection Civile. En dépit des efforts consentis pour ne pas priver les joueurs de compétition officielle, ce club fait face à de sérieuses difficultés.

La première concerne le stade de la localité qui se trouve, depuis un bon moment déjà, en pleins travaux d’aménagement. Depuis l’entame de la préparation, il y a quelques jours, les jeunes s’entraînent sur la plate-forme du lycée de Bouhamza, ce qui fait planer le danger de blessures à chaque séance d’exercices. Le programme d’entraînement pour les deux catégories se répartit sur une séance par semaine pour chaque d’elle. «Certes, il y a le stade d’Amalou qui est proche de notre localité, mais le terrain est accidenté. Cela sans oublier qu’on n’a pas de bus pour effectuer à chaque fois le déplacement vers cette ville (…)

Dans ces conditions, nos jeunes ne peuvent pas se préparer convenablement, d’où la souffrance qu’on vit au quotidien», regrettait le président Bechri avant-hier jeudi. En attendant l’achèvement des travaux de réfection du stade municipal, la direction du club fait de son mieux pour que les deux entraîneurs à la tête des cadets et des minimes, successivement Boumeraou Yacine et Bouzit Tahar, accomplissent le programme tracé sans grands couacs. «On fait appel aux autorités locales pour inciter l’entreprise chargée de l’aménagement du stade communal à accélérer les travaux et à les livrer dans les plus brefs délais. Tout comme on espère que les subventions ne tarderont pas à être versées, ce qui nous permettra d’aller de l’avant», interpelle le président du club.

R Medhouche