Accueil Sport Un deal fragile à la veille de l’entame

JSM BEJAÏA - Le conflit direction - joueurs perdure

Un deal fragile à la veille de l’entame

107

Contre toute attente, les joueurs de la JSM Béjaïa, qui ont déjà observé une semaine de grève pour réclamer leurs arriérés de salaires, ont encore boudé la séance de reprise des entraînements prévue en fin de journée d’avant-hier, lundi.

Suite à quoi, Niati, Allali, Zenasi et les autres qui se sont présentés en tenue de ville devant le siège du club, ont exigé de rencontrer le président Boudjeloud avec lequel ils ont eu une longue discussion pour tenter de trouver un terrain d’entente sur la lancinante question de leur dû. Au final, ils ont consenti à reprendre le travail dès hier après-midi pour préparer le premier rendez-vous de la saison contre le WAT. De son côté, le staff technique qui dispose désormais de trois jours devant lui pour apporter les derniers réglages à son team avant le match du WAT, espère sans aucun doute que le dernier mouvement de protestation des joueurs ne vienne remettre en cause tout le travail réalisé durant cette période d’intersaison.

Meftahi et Guenina qualifiés

La direction des Vert et Rouge de la Soummam a réussi, cette semaine, à payer une partie de ses dettes envers les anciens joueurs du club ayant eu recours à la CRL pour recouvrer leurs droits. À l’instar de Hadjidj, Bensaha, Benchaira, Rait, Rouha et Rebouh. Ces deux derniers ont été régularisés au dernier centime alors que les autres éléments ont convenu avec la direction d’un échéancier de paiement pour percevoir leur argent. Du coup, ce sont les deux nouvelles recrues de cet été, les attaquants Meftahi (ex-CABBA) et Guenina ex-MCEE) qui sont d’ores et déjà qualifiés sachant que le montant des dettes du club est désormais inférieur au milliard de centimes. Une nouvelle qui doit réjouir en premier lieu le coach en chef béjaoui, Mohamed Lacet, qui pourrait désormais compter sur les services de ces deux éléments qui se sont beaucoup illustrés lors du dernier stage de Tunis.
B Ouari