Accueil A la une Une pépinière de champions

ASC OUAGUENOUN Section de boxe

Une pépinière de champions

1296

L’ASC Ouaguenoun de boxe continue de donner des athlètes de grande qualité pour le sport noble algérien. Comme il est de coutume, le club, dont le siège est situé à Tinijelt près du chef-lieu de Tikobaïne, vient de donner un autre champion à l’Algérie en la personne de Touat Moumouh. En fait, la discipline n’est pas nouvelle dans cette commune. La boxe est une tradition à Ouaguenoun.

Le club local drivé actuellement par une équipe dynamique, à sa tête Ali Adour et ses adjoints, a toujours été une véritable pépinière de champions. Ces boxeurs ont représenté l’Algérie sur tous les rings avec honneur. De la boxe amateur à la boxe professionnelle, les athlètes d’Ouaguenoun ont décroché des titres africains et mondiaux depuis des années. Aujourd’hui, après avoir donné ses lettres de noblesse à la boxe algérienne, le club est en droit d’attendre en retour une salle de boxe professionnelle digne de ce nom pour ses athlètes. Jusqu’à présent, les jeunes boxeurs s’entraînent dans une salle de sport avec des moyens qui ne sont pas dérisoires mais qui ne reflètent guère l’envergure de cette équipe.

Ses dirigeants espèrent que les autorités puissent doter les champions de moyens techniques à la norme mondiale, car les compétitions internationales nécessitent des moyens colossaux. Parallèlement aux compétitions nationales, l’ASCO continue de ressusciter les beaux jours de la boxe algérienne.

Malgré le peu de moyens dont ils disposent, les dirigeants du club ouaguenounais se battent comme ils peuvent pour organiser des galas de boxe professionnelle comme au bon vieux temps. Des galas qui ont opposé des boxeurs professionnels d’Ouaguenoun et de toute l’Algérie aux boxeurs de pays étrangers. Le dernier gala en la matière a été organisé grâce à l’apport des sponsors et la DJS représentant du ministère de la Jeunesse et des sports à l’occasion de la célébration du 20 août 1956.

Enfin, il est à relever que la boxe professionnelle a connu des années de gloire en Algérie. Des champions ont marqué leur époque, à l’instar de Loucif Hammani qui a toujours manifesté sa présence au côté des boxeurs de l’ASC Ouaguenoun. De grands champions sont sortis de ce club qui est une véritable école de boxe. Les jeunes talents ont besoin d’être plus entourés et encouragés par les pouvoirs publics en charge du sport.

Akli N.