Accueil Sport «Velud a toute ma confiance»

CHERIF MELLAL, président de la JSK

«Velud a toute ma confiance»

186

S’exprimant sur le plateau de Berbère Télévision et les ondes de la chaîne II de la radio nationale, le président de la JSK, Cherif Mellal, est revenu sur plusieurs points concernant son club. Concernant le coach Hubert Velud, Mellal a réaffirmé toute sa confiance au technicien français : « Velud est toujours l’entraineur de la JSK. C’est vrai qu’une défaite est toujours difficile mais on est toujours ensemble et on va travailler tous ensemble pour redresser la barre. La JSK n’est pas en crise car c’est une défaite enregistrée à l’extérieur. Comme à chaque fois, on va se réunir pour revoir notre copie et trouver des solutions afin de revenir en force » a tenu à préciser Mellal.

«Après la défaite à Bel-Abbès qui nous a vraiment fait très mal, nous avons organisé immédiatement une réunion, pour d’abord avoir des explications sur ce qui ne va pas dans l’équipe et trouver des solutions urgentes. L’équipe développe un niveau tout juste moyen, très en deçà de ce que nous attendons. En revanche, et contrairement à toutes les rumeurs qui ont été répandues après le match, en ce qui concerne l’avenir de l’entraîneur Velud, je précise qu’il est toujours avec nous, il bénéficie de toute notre confiance.

C’est quelqu’un de compétent qui possède les capacités de remettre l’équipe sur la bonne voie», dira Mellal avant de poursuivre : «J’estime que tout changement à la barre technique en cette période cruciale ne sera pas du tout en faveur du club, surtout que des rendez-vous importants nous attendent. Nous avons donc pris la décision de le garder lui et tous les autres membres du staff, pour préserver la stabilité. Par ailleurs, le CV de Velud est très éloquent. Il a une grande expérience notamment sur le plan africain et nous sommes à ses côtés, nous l’aiderons tous à réussir sa mission».

Le chairman kabyle dira ensuite toute sa confiance quant aux chances de l’équipe de revenir en force : «Nous nous sommes mis d’accord, l’entraîneur Velud poursuivra sa mission avec nous. Lui-même a exprimé sa disponibilité à mobiliser les joueurs et travailler pour améliorer le rendement de l’équipe. En d’autres termes, nous avons décidé d’ouvrir une nouvelle page avec lui et on va reprendre sur des bases solides en vue de renouer avec les résultats positifs». Mellal ajoutera : «Les choses vont retrouver très vite leur cours normal, si on a décidé de garder Velud c’est parce que nous sommes persuadés qu’il a toutes les compétences requises pour améliorer les résultats. Désormais, il est appelé à trouver des solutions et nous serons de son côté. Nous serons toujours solidaires avec lui car la finalité c’est l’intérêt du club et rien d’autre».

«On doit se ressaisir à l’extérieur»

Comme tout le monde l’a constaté, la JSK voyage mal et les dernières contreperformances enregistrées face à l’ASO, au CSC et à l’USMBA le démontrent. Tout en avouant que son équipe est fragile à l’extérieur, Mellal promet un changement à partir du classico face au MCA : «C’est une réalité, nous n’avons pas obtenu les résultats escomptés. L’équipe souffre d’une crise de résultats notamment à l’extérieur. À domicile par contre, les choses se sont bien passées, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions.

Excepté peut-être la défaite face au CRB, pour le reste des matchs, on a réalisé de belles performances. Notre objectif immédiat c’est d’en finir avec les mauvaises performances en dehors de Tizi et le prochain match face au MCA sera la ligne d’un nouveau départ», conclura Mellal. Après 9 manches disputées, la JSK occupe la 6e place au classement avec 13 points. Les Lions du Djurdjura réalisent une première partie de championnat plutôt mitigée avec quatre défaites, un nul, et quatre victoires, dont une seule enregistrée à l’extérieur face au Paradou AC. Pour leur prochaine sortie, prévue pour le mercredi 13 novembre prochain (18h45), les Jaune et Vert auront à négocier un périlleux déplacement dans la capitale face au MC Alger, coleader (20 pts).

«Je promets une belle surprise aux supporters»

Lors de son intervention, le président Mellal a estimé qu’il était normal que les supporters soient en colère lorsque les résultats ne suivent pas. «Je suis très sensible à la réaction des supporters. Il est de leur droit d’exprimer leur colère quand les résultats ne sont pas bons. Néanmoins, je pense qu’ils doivent le faire d’une manière sage et correcte et ne pas rajouter à la pression que subissent les joueurs. Cela risque d’influer très négativement sur nos prochains rendez-vous. Les joueurs sont eux aussi déçus et inquiets.

Mais une chose est sûre, je ne suis pas en guerre contre les supporters, je suis prêt à m’asseoir avec eux autour d’une table pour discuter de la situation actuelle et trouver ensemble des solutions, je suis disponible à les écouter à tout moment», a promis Mellal, avant de rassurer : «Je l’ai déclaré à maintes reprises, il n’y a pas le feu à la JSK. Je persiste et signe, il n’existe aucun problème interne et nous gardons toujours nos chances de jouer les premiers rôles. C’est encore possible de revenir sur le podium d’ici la fin de la phase aller, il faut juste avoir confiance en soi.

Les solutions existent pour revenir en force lors des prochaines rencontres et les supporters doivent rester mobilisés aux côtés des joueurs dans ces moments difficiles». Questionné sur le volet recrutement par le présentateur de la chaîne II, le président Mellal a promis une surprise aux supporters : «On est sur les trace d’un grand joueur qu’on veut recruter. Je vous dirai simplement que c’est un joueur évoluant dans un championnat étranger», s’est-il contenté de dire, sans dévoiler ni l’identité du joueur ni le championnat où il évolue, même si des infos parlent d’un avant-centre libyen. Le président Mellal ne cessera de défendre les joueurs de la JSK, notamment des jeunes qui n’ont pas encore eu leur chance. «Le club possède de très bons joueurs, dont certains n’ont juste pas encore eu leur chance pour le moment. Le coach fera appel à eux prochainement et je vous assure qu’ils feront parler d’eux», a-t-il promis.

M. L.