Accueil A la une Youcef Bouzidi jette l’éponge

MO BEJAÏA - Face à la crise financière qui secoue le club

Youcef Bouzidi jette l’éponge

459

Désigné à la tête de la barre technique, il y a à peine deux semaines, Youcef Bouzidi a décidé de claquer la porte avant l’entame des entraînements.

La situation catastrophique que vit le MO Béjaïa sur le plan financier a poussé le coach Youcef Bouzidi à quitter le club le plus populaire de la Soummam, moins de deux semaines après la signature de son contrat d’une année.

Bouzidi, qui s’est entretenu hier matin, à Alger, avec le président Akli Adrar, pour avoir des assurances concernant le volet financier, était très déçu à la fin de la réunion. Les deux hommes sont arrivés à une situation de blocage, sachant que le MOB n’est pas en mesure de réunir dans l’immédiat la somme d’argent exigée et de donner une avance financière aux joueurs ciblés.

L’autre point de discorde entre les deux parties a trait aux moyens à mettre à disposition pour la réussite de la préparation et du stage bloqué que le MOB doit effectuer en Tunisie. L’ex-joueur du NAHD et entraîneur de plusieurs clubs est arrivé à la conclusion que les dirigeants actuels ne sont pas en mesure de réunir, pour le moment, le minimum exigé.

Après cette réunion et l’officialisation de la séparation entre les deux parties, Adrar doit vite trouver un nouveau coach capable de de remettre le MOB sur les rails et débuter la préparation dans les délais et les meilleures conditions. La reprise risque de ne pas avoir lieu quand on sait qu’aucune nouvelle recrue n’est venue renforcer les rangs du MOB.

La Commission de recrutement, installée dernièrement et qui compte plusieurs anciens joueurs, risque de ne pas poursuivre son travail, car des membres récusent le travail unilatéral de certains, alors que le travail devrait se faire collégialement.

Leknaoui et Aït Djoudi ciblés

Après le départ officiel de Youcef Bouzidi, la direction du MOB a entamé les contacts avec des entraîneurs capables de remettre le club à la place qui lui sied. Plusieurs noms de techniciens circulent dans la maison mobiste. Les plus cités sont Leknaoui (ex-coach de l’USB et du MCO, Aziz Abbès qui a accédé en Ligue 1 avec le NC Magra ainsi que Azeddine Aït Djoudi, lequel a sauvé l’ASAM de la relégation en Ligue 2. Les dirigeants béjaouis doivent faire vite et être efficaces pour trouver rapidement un nouveau coach et débuter le travail dans les délais.

Nassim Dehouche démissionnaire

Selon une source très proche du MOB, nous avons appris que l’ex-capitaine des Vert et Noir et actuel manager général et adjoint de Bouzidi a claqué la porte pour des raisons inconnues.

Contacté hier matin, Dehouche ne répondait pas à nos appels mais d’après une source proche des affaires du club, il n’a pas accepté la manière avec laquelle est géré le volet technique sans oublier le manque de transparence, au sein de la Commission de recrutement.

A noter que la reprise, programmée pour aujourd’hui, n’aura pas lieu officiellement à cause de l’absence des joueurs, dont la majorité est encore en vacances, et surtout du départ du coach, qui a faussé les calculs des dirigeants.
Z. H.