Par S. B. | 12 Novembre 2011 | 2148 lecture(s)

Maison de la culture Mouloud Mammeri 2e concours de la musique classique portant le nom du virtuose, du 12 au 14 Novembre

Mohamed Iguerbouchène revient cette semaine

A l’occasion de l’anniversaire de la naissance du virtuose, Mohamed Iguerbouchène, la direction de la culturede Tizi-Ouzou, avec nombre d’associations dont celle qui porte son nom ainsi que les associations Adrar N’ath Gdiaa, Ikharbane et H’nifa,
organisent à la Maison de la culture Mouloud Mammeri le deuxième concours de la musique classique Mohamed Iguerbouchène.

La manifestation s’étalera, d’après les organisateurs, sur trois jours, soit du 12 au 14 novembre prochain. Pour aujourd’hui samedi, jour de lancement des activités, une cérémonie d’ouverture est prévue vers dix heures. Elle sera marquée par une séance de lancement des travaux et des prises de parole qui seront suivies directement par une conférence débat, animée par le Dr. Ounoughène, ayant pour thème « la musique orchestrale et l’œuvre de Mohamed Iguerbouchen ». Tout de suite après, l’animateur devrait enchaîner par une vente dédicace de son ouvrage intitulé L’influence de la musique sur le comportement humain. En début d’après-midi, un concert animé par l’orchestre de chambre de la musique classique de l’institut national supérieur de la musique d’Alger, est au programme. La séance sera clôturée, indique-t-on, par du chant avec la chorale « Abzim ». Pour la journée de demain, durant laquelle est prévue la compétition à partir de 13 heures, il y aura trois concours au menu, à savoir celui du « meilleur soliste », « meilleur Duo », et « meilleur trio », avec quatre instruments dont la guitare classique, le violon, la flûte et le piano. En matinée, Rachid Mokhtari devrait animer une conférence débat sur « la vie et l’œuvre » de Iguerbouchen. En fin, pour la troisième et dernière journée, un grand moment de musique est attendu avec ce concert de clôture assuré par l’orchestre symphonique de l’institut National de musique classique qui accompagnera la cérémonie de remise des prix aux lauréats des concours.

S. B.

4.00