Par DDK | 30 Mai 2018 | 1633 lecture(s)

Évocation

Agouni Oufekous se rappelle Gilou

Le village Agouni Oufekous se souvient de son enfant. C’est demain qu’un grand hommage sera rendu à l’artiste Moh Sadallah, appelé communément Moh Cherif Kheddam. Son nom d’artiste est Gilou. L’association Asurif et l’association du village organisent une soirée artistique et culturelle en hommage à ce grand artiste qui a choisi de rester avec les siens jusqu’à son dernier souffle. Gilou a disparu il y a quelques années, mais les gens ne l’oublient pas. Il avait consacré son existence aux autres. Son rire résonne toujours avec ses blagues servies comme des bouquets de fleurs. Moh Cherif Kheddam était un artiste hors pair. Il a écrit des chansons sur l’amour, la vie, la misère, la mélancolie, la tristesse. Mais son sujet préféré était le patrimoine immatériel. En effet, Gilou a sauvé de l’extinction des contes berbères anciens en leur redonnant vie. Briroche ressemble à s’y méprendre à quelques personnages de la vie réelle que le poète décrit avec un verbe sublime. Durant tout son parcours artistique, l’artiste a su transmettre comme par magie ces préférences aux autres. Il aimait Cherif Kheddam au point qu’on a fini par l’appeler Moh Cherif Kheddam. Aimer à fond et aller au bout des choses était son crédo. Gilou a su captiver les autres par son rire et ses blagues qu’il semait sur son passage comme un laboureur sème les grains de blé. Les grains du laboureur donnent la vie, ceux de Gilou donnaient l’espoir. L’espoir ne fait-il pas vivre ? Demain donc, une grande soirée artistique aura lieu à l’école primaire du village. Elle sera animée par des chanteurs qui l’ont connu et d’autres plus jeunes qui le connaissent aussi parce qu’on leur parle encore de lui. Une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs sera organisée la même journée à 18h au niveau du cimetière du village Imâallaten. Il faut souligner que les jeunes de la localité n’ont jamais oublié de rendre hommage à leur grand frère qui a toujours su les conseiller et leur rendre le sourire par une blague et souvent juste par un mot comme il savait en trouver. Mohand Gilou est inoubliable car il a mené une vie inclassable. Les gens d’Agouni Oufekous te souhaitent un repos éternel paisible cher ami et grand frère.
Akli N.

5.00