Par DDK | 12 Septembre 2018 | 1318 lecture(s)

PEINTURE - Musée de Tizi-Ouzou

Exposition des tableaux de l’artiste Belkacem Aït Chekdhidh

Dans le cadre du salon de l’enfant, Aït Chekdhidh Belkacem, un artiste-peintre, expose ses tableaux à la place du musée de Tizi-Ouzou. «Je suis du village At Larbi, relevant d’Iferhounène et âgé de trente-quatre ans», nous a-t-il dit. Il s’est intéressé au dessin dès son jeune âge. «J’ai commencé à dessiner dès l’âge de sept ans, j’ai utilisé le crayon, puis la peinture…». Il nous rappelle son tout premier dessin : «Mon premier dessin est celui d’un vieux du village. Je l’ai perdu. Cela fait plus de vingt-cinq ans de cela». A l’école primaire du village, j’ai pris goût au dessin mais j’ai dû arrêter plusieurs années, dix ans peut-être». A son retour à l’art, le jeune dessinateur s’est relancé d’une manière sérieuse et va de l’avant d’une manière fulgurante en utilisant d’autres matières et autres dessins. «Au village, j’ai fait le portrait du chanteur Matoub Lounès. Ce tableau a plu à de nombreux citoyens, ce qui m’a grandement encouragé dans la poursuite de mon travail». «La maison de la culture Mouloud Mammeri m’encourage, en me programmant pour des expositions telle que celle d’aujourd’hui». Le jeune artiste utilise aussi la sculpture sur plâtre et le dessin sur toile. Dans l’exposition, nous constatons entre autre un portrait de Cléopâtre, et un paysage de Tigzirt. L’artiste n’omet pas de rendre hommage à la femme kabyle pour son courage. Le jeune artiste nous dira : «C’est ma première exposition et j’espère qu’elle ne sera pas la dernière».

M A Tadjer

0