Par M. Mouloudj | 24 Mai 2011 | 5441 lecture(s)

Publication Deux nouvelles de Ali Bedrici

Carnet d’émotions et Fleur de feu bientôt en librairie

Ali Bedrici mettra vers la fin du mois à la disposition des lecteurs, deux nouvelles publications qui seront éditées par les éditions Alpha.

Ali Bedrici est «lauréat de l’Ecole nationale d’administration (ENA)». Il est de ses auteurs qui «se vouant à une carrière professionnelle qui le mène aux quatre coins du pays». «Fasciné par la beauté de l’Algérie, sa profondeur historique et culturelle et sa richesse géographique, il en conçoit une vision qui façonne son écriture et une sensibilité poétique certaine». Pour le Carnet d’émotions, ce sont des nouvelles qui racontent l’histoire de Fadhma qui était l’une des plus belles femmes du village. A trente-cinq ans, elle présentait une silhouette souple et bien proportionnée. La nature l’avait vraiment gâtée. Mais pas la vie. Mariée à seize ans à un cousin, elle n’avait pas supporté son immaturité. Au lieu d’un mari, elle avait trouvé un gosse qui, avec le temps, devenait invivable. Par dessus tout, elle ne supportait pas sa consommation inconsidérée d’alcool qui le rendait agressif et vulgaire. Intelligente, Fadhma avait compris très tôt qu’il n’y avait aucun avenir possible avec son mari. Pour la deuxième publication, Fleurs de feu est un recueil de poésie. «Est-il poésie qui ne chante d’abord l’amour ? La poésie est aussi, dans ses élans lyriques, un cri de colère, des appels de détresse qui prêtent, comme par magie, la voix de la complainte à toute chose en ce monde sur laquelle l’âme sensible tend à s’épancher», lit-on sur la quatrième couverture du recueil. «Tantôt d’une intériorité profonde, tantôt au chevet de la misère humaine, tantôt bordant la beauté divine, ce recueil se veut un bouquet de la passion humaine telles des fleurs enflammées», ajoute-t-on encore.

M. Mouloudj

0