Par DDK | 13 Septembre 2017 | 1379 lecture(s)

TIZI-OUZOU Secteur des Travaux publics

Plusieurs projets réceptionnés avant la fin de l’année

Les projets relevant du secteur des Travaux publics ne sont pas concernés par le gel. Voilà ce qui devrait rassurer les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Selon le responsable du secteur, M. Smail Rabhi, les engagements tenus lors de la dernière visite du ministre des Travaux publics et du Transport vont être honorés. Il s’agit, notamment, de la pénétrante autoroutière, dont la réalisation est prise en charge par l’Agence algérienne des autoroutes. La livraison partielle de ce projet a été annoncée en juin dernier par le ministre lors de sa visite sur le chantier. «Le premier tronçon de 10 km sur 48 km, qui va relier la wilaya de Tizi-Ouzou à l’autoroute Est-Ouest au niveau de Djebahia à Bouira, sera livré d’ici la fin de l’année», avait-il déclaré. Ce projet a démarré en mars 2014 et était prévu à la réception dans un délai initial de trente mois. Le chantier a été confié aux entreprises ENGOA (Algérie) et Ozgun et Nurol (Turquie). Un autre projet est en cours de réalisation et il ne devrait pas tarder à être réceptionné. Il s’agit de projet de la rocade Nord, qui relie la RN72 à la RN12. Actuellement, il est en voie d’achèvement sur 7 km, selon le directeur des Travaux publics qui annonce sa livraison pour la fin du mois en cours. «On s’est engagés pour la fin de ce mois. L’entreprise a travaillé durant l’été de 7 heures jusqu’à 19 heures. La cadence des travaux est très importante», a-t-il rassuré. Le projet consiste en la réalisation d’une liaison de 8 km, composée de trois tronçons, reliant la RN12A (ex CW224), du point de jonction avec la liaison menant de la RN12 (Bouaid) vers le pont Stita sur la RN72 en deux fois deux voies larges, puis la réalisation de la jonction en 2x2 voies de ce carrefour à la rocade Sud, sur une longueur de 1 km. L’objectif du projet est de fluidifier le trafic autour de la ville de Tizi-Ouzou et de drainer celui du nord et du Nord-est de la wilaya vers la RN12. En outre, le projet d’échangeur de Fréha connait un avancement important, d’après le DTP. «On est à 80% de taux de réalisation. D’ici deux mois, on le mettra en service», a-t-il déclaré. Ce projet consiste en la réalisation des rampes d’accès de l’échangeur de Fréha retenu sur le reliquat de l’opération de réalisation de la déviation de la ville d’Azazga sur 8,5 km. Il permettra d’assurer l’ensemble des échanges entre les deux rives de la voie expresse et une liaison directe entre la commune de Fréha et la ville d’Azazga avec l’élimination du dangereux carrefour sis au niveau du croisement de la RN12 et de la RN73. Par ailleurs, s’agissant des besoins en matière de travaux publics (les ouvertures de pistes et les revêtements ou ouvertures de chemins communaux) dans la wilaya, la direction des Travaux publics les a évalués à plus de deux milliards de dinars. Au sujet de l’éclairage public sur les voies rapides de la wilaya, le DTP nous apprend que la wilaya a créé une EPIC (Entreprise publique industrielle et commerciale) qui devra prendre en charge le problème.

Kamela Haddoum.

0