Par DDK | 9 Aout 2018 | 753 lecture(s)

NOUREDDINE BEDOUI évoque les énergies renouvelables

«Les écoles primaires bientôt équipées»

Le gouvernement veut doter les écoles primaires d’énergies renouvelables tirées du soleil dans les trois années à venir. En effet, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, a indiqué hier que «l’État envisage d’équiper toutes les écoles primaires en énergies renouvelables tirées du soleil, dans les trois années à venir». «Notre objectif est d’assurer une couverture de tous les établissements scolaires du cycle primaire au niveau national en énergies renouvelables», a affirmé le ministre lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya de Ghelizane. Lors de son inauguration de l’école El Chahid Miloud Amer Mohamed, équipée en énergie solaire, le premier responsable du secteur a précisé qu’il existe actuellement 500 établissements scolaires dotés de ce type d’énergie. Tout en indiquant que ce chiffre allait augmenter à l’avenir, le ministre fera savoir que cette opération permettra de fournir l'énergie classique pour d’autres besoins publics. Dans le même ordre d'idées, le ministre a fait part de l’ambition de l’Etat de généraliser l’utilisation des énergies renouvelables au niveau des établissements scolaires des paliers du moyen et secondaire et d’autres édifices publics d’autres secteurs. Par ailleurs, M. Noureddine Bedoui a tenu à rappeler que «le gouvernement a pris toutes les dispositions pour assurer une rentrée scolaire dans les meilleures conditions en application des décisions et recommandations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika». «Tous les projets destinés à la prochaine rentrée des secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur avancent bien», a-t-il encore indiqué. Lors de sa visite, le ministre a procédé également à l’inauguration d’une unité de la brigade mobile de la Police judiciaire (PJ) en plus de l’unité principale de la Protection civile. Le programme de la visite du ministre dans la wilaya de Relizane prévoit aussi la mise en service du projet de dessalement de l’eau de mer (Mostaganem - Relizane) et la visite du complexe de textiles «Tayal», inscrit au titre du partenariat algéro-turc.

L. O. CH

0