Par DDK | 6 Aout 2018 | 1158 lecture(s)

Tigzirt

Remise en service de la station de dessalement

Les services de l’Algérienne des Eaux ont annoncé la remise en fonction de la station de dessalement de la ville de Tigzirt, en vue de satisfaire la demande en eau, qui est à son maximum en cette saison estivale. Notons que cette station est d’une capacité de 2 500 m3 par jour. Aussi, beaucoup espèrent qu’elle améliorera grandement l’alimentation en eau, qui a toujours manqué dans cette commune du littoral, notamment en saison estivale. Une période qui constitue à longueur d’année l’unique occasion pour les activités commerciales d’améliorer le chiffre d’affaires, très terne, au demeurant, le restant de l’année. L’impératif de garantir des bonnes conditions aux estivants, notamment les commodités élémentaires pour un été tranquille, comme l’eau, s’impose de ce fait dans cette municipalité qui compte énormément sur le flux de touristes pour renflouer ses caisses. Ainsi, tout le monde sait qu’après la fin de la saison estivale et le départ des derniers estivants, la ville de Tigzirt redeviendra cette «petite bourgade» avec des commerces qui survivent de quelques clients habituels. Seulement, les estivants, même les plus amoureux et les plus inconditionnels de la ville, redoutaient les pénuries d’eau avant même d’y mettre les pieds. A présent, cette pression, espèrent-ils, ne sera qu’un mauvais souvenir. La reprise du service de cette station va soulager même les villages entourant la ville, bien qu’une amélioration ait été déjà enregistrée depuis le raccordement au barrage de Taksebt en remplacement de l’ancien réseau MTI (Makouda - Tigzirt - Iflissen). Ce réseau vétuste a longtemps servi de seul point d’alimentation en eau potable de la région. A présent donc que la station de dessalement est remise en service, les habitants, tout comme les estivants, ne manqueront pas de cette ressource. Ce ne sont pas uniquement lces derniers qui vont ressentir l’amélioration, mais aussi les villages environnants. En ces mois d’été, les besoins en eau potable décuplent. Et c’est ce qui rend cette remise en service bénéfique à plus d’un titre.
Akli N.

0